Story of a girl

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Story of a girl
Auteure: 
 Sara Zarr
Traductrice: Valérie Dayne
Éditeur: 
Hachette
Collection: Hachette roman
Nombre de pages: 267
Catégorie: 
young adult, jeunesse
Parution : 05/07/2017

Résumé

J’avais treize ans quand mon père m’a surprise avec Tommy Webber. Tommy avait dix-sept ans. Je ne l’aimais pas. L’histoire remonte à presque trois ans. Depuis, mon père ne m’a plus jamais regardée dans les yeux. Deanna voudrait se débarrasser de cette réputation de fille facile qui lui colle à la peau. Elle l’a décidé : cet été sera celui de la seconde chance. En trouvant un petit boulot dans la pizzeria du coin, elle compte mettre de l’argent de côté.
Suffisamment pour partir loin de cette ville, loin des préjugés, loin de cette image qui ne lui ressemble pas. Elle n’imaginait pas que le prix à payer pour se racheter une vie serait si élevé : devoir affronter chaque jour la présence de Tommy, qui travaille avec elle…

Avis

La quatrième de couverture de Story of a girl m’avait interpellée, j’avais envie de comprendre ce qui poussait une enfant de 13 ans à franchir le pas et avoir des rapports sexuels aussi tôt. Le résumé nous annonce également que l’on va lire comment la jeune fille en question, Deanna, va-t-elle vivre avec les conséquences de cet acte.

Depuis que son père a surpris Deanna dans les bras de Tommy, un garçon plus vieux qu’elle de 4 ans, il ne la regarde plus. Comme s’il avait honte d’elle et cela pèse fort sur le moral de l’adolescente. Elle a beau être devenue une fille modèle, cela n’effacera jamais la déception de cette erreur. Sans oublier le fait, qu’au lycée, sa réputation est fichue. Tommy, le lendemain de l’incident, est allé le raconter à tout le monde. Dans une petite ville, tout finit par se savoir.

Deanna m’a fait de la peine car avoir une si mauvaise réputation à 17 ans, ça n’aide pas à se construire sainement son identité. Surtout quand les gens n’écoutent pas forcement la version de la personne sur qui on colporte des rumeurs. On apprendra petit à petit ce qui avait poussé Deanna à céder aux avances de Tommy. On comprend son besoin presque maladif d’être aimée à cause d’une famille qui n’est pas très affectueuse.

La question qui se pose est qui est à blâmer finalement ? Les parents, de n’avoir pas su donner à leur fille assez d’affection et lui éviter ainsi toute envie d’aller la chercher ailleurs. Deanna, d’avoir été trop naïve et de n’avoir pas demandé conseil autour d’elle. Tommy d’avoir abusé de la naïveté de l’adolescente. Ou encore L’école, qui n ‘aurait pas assez mis en garde. J’avoue que cette lecture m’a perturbée. Elle est loin d’être plaisante mais plutôt dérangeante. Elle met le doigt sur une famille dysfonctionnelle qui n’a pas su être assez à l’écoute pour prévenir un drame.

Etre parent est une grande responsabilité que l’on ne devrait pas confier à tous. Deanna aurait pu faire d’autres choix si elle vivait dans une famille plus aimante, plus équilibrée. Elle n’aurait pas été aussi perturbée. Ce roman est à mettre entre les mains des très jeunes adolescents car il les met en garde contre les conséquences que peuvent avoir le fait d’avoir des rapports sexuels trop tôt. Des mauvaises répercutions sur non seulement leur réputation mais également sur leur psychologie.

J’ai bien aimé Story of a girl. Ce ne fut pas une lecture plaisante à cause du sujet abordé, c’était plutôt déprimant et dérangeant mais l’histoire fait néamoins réfléchir.

Djihane S.

6 réflexions sur “Story of a girl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s