Le silence des sirènes

Je tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: Le silence des sirènes
Auteure: 
Sarah Ockler
Éditeur: Nathan
Traductrice: 
Anne Guitton
Parution :
06/07/2017
Catégorie: 
jeunesse
Nombre de pages:
 457

Résumé

Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu’à ce qu’un accident la rende muette…
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, Elyse perd ses repères, ses rêves, sa joie de vivre… Elle se réfugie alors chez sa tante, à Atargatis Cove, petite ville portuaire portant le nom d’une sirène légendaire. Là-bas, elle s’isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d’un bateau échoué. Heureusement, elle rencontre bientôt Christian, séduisant bad-boy, et son jeune frère, Sebastian, qui rêve d’être une sirène. Avec eux, elle va décider de sauver la ville, menacée par un projet touristique, et surtout… retrouver le goût de la vie.

Avis

J’avais beaucoup aimé Cet été-là de Sarah Ockler et j’étais contente de découvrir un autre des ses titres. Le silence des sirènes respire l’été et on y découvre une jeune adolescente Elyse dont le rêve de devenir chanteuse vole en éclat, à cause d’un accident qui va la priver de l’usage de sa voix. Elle quittera sa famille pour aller s’installer chez sa tante à Atargatis Cove, petite ville où les légendes sur les sirènes sont multiples.

Durant son séjour la jeune fille essaye de se retrouver. Que faire lorsque l’on perd le rêve de toute une vie ? Sa rencontre avec Christian, le bad boy de la ville va changer beaucoup de choses dans sa vie. Entre remise en question et légendes autour des sirènes, le lecteur est embarqué dans un texte estival avec une touche de fantastique.

Cette lecture fut sympathique, même si je n’ai pas pu totalement l’apprécier. Cette réécriture contemporaine de la petite sirène avait un début assez prometteur mais, au fil des pages, j’ai trouvé le rythme un peu lent. Ces longueurs m’ont fait me détacher de l’histoire et ont crée une certaine distance avec les personnages qui ne m’ont pas particulièrement séduite. Le tout manquait de dynamisme et de rebondissements.

Le concept de réécriture est néanmoins intéressant et l’auteure arrive à nous offrir une belle conclusion à son récit. De plus, le parcours d’Elyse est touchant, on la suit dans sa quête pour reprendre en main sa vie. Ravoir de l’espoir et foi en l’avenir grâce à l’amour et l’amitié. Ce qui va également la booster, c’est le combat pour empêcher le père de Christian de vendre ses parts dans la petite ville qu’elle a appris à aimer.

Même si elle n’a pas réussi à totalement me séduire, Le silence des sirènes est une lecture estivale bien sympathique. La touche fantastique m’a également plu.

Djihane S.

Une réflexion sur “Le silence des sirènes

  1. Pingback: Le silence des sirènes — Les instants volés à la vie – musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s