Cet été-là

cet été laJe tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: Cet été-là
Auteure: 
Sarah Ockler
Éditeur: Nathan
Traductrice:
Anne Guitton
Parution :
02/06/2016
Catégorie:
jeunesse
Nombre de pages:
 330

Résumé de l’éditeur

Un petit bijou solaire, littéraire et sensible, signé Sarah Ockler !

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

Avis

Voici une lecture légère idéale pour l’été ou tout au long de l’année si vous avez besoin d’un peu de soleil dans vos vies. Sarah Ockler a déjà été publiée chez Nathan, vous avez peut être lu Scandale. Elle est également l’auteure du roman Le pacte des cœurs brisés (La matinière, 2014) qui a rejoint ma wish list. Pour ma part, je la découvre avec ce texte.

Sarah aime secrètement depuis toujours le frère de sa meilleure amie Matt, ils forment un trio inséparable, une magnifique amitié que l’on croit infaillible. Le jour de son anniversaire Matt décide enfin à faire le premier pas, mais pour ménager Frankie, leur histoire doit rester secrète jusqu’à ce que Matt puisse en parler avec sa soeur. Mais hélas, il manquera de temps, si jeune, si innocent… A cause d’une malformation cardiaque, son cœur se brise et c’est le drame.

Cette tragédie survenue dès le début du roman est surprenante, elle donne un ton assez sombre à l’histoire. Un premier amour brisé et un secret à taire, des parents anéantis mais surtout deux adolescentes complètement désemparées. L’une a perdu un frère, l’autre son premier amour. Chacune devra vivre avec cette peine sur le cœur.

L’auteure a fait de l‘excellent travail avec ses personnages. Sarah est celle qui souffre le plus car elle ne peut pas expliquer à quel point Matt lui manque, qu’elle continue à lui parler dans son journal intime. J’ai trouvé très touchante cette relation qui perdure, même au-delà de la mort, entre Sarah et Matt. Entre souvenirs et aspirations, Sarah avait encore tellement de choses à lui dire, à vivre avec lui. C’est pour cela, qu’elle a accepté d’accompagner la famille de Frankie en Californie, là où ils ont l’habitude de passer leurs vacances. L’endroit dont Matt lui a tant parlé…

Frankie quant à elle, est brisée par la disparition de son frère. Le seul moyen qu’elle a trouvé pour tenter de surmonter sa peine est de changer de personnalité. L’adolescente timide va se libérer mais à force de se voiler la face, elle va se noyer dans les mensonges. Elle peut paraître fragile mais aussi parfois égoïste et extravagante. Comme si balancer entre les extrêmes était son seul moyen de se protéger.

J’ai beaucoup aimé ce roman car sous cette apparente légèreté: les vacances en Californie, la découverte de l’amour et les petites folies que deux adolescentes peuvent oser faire, le temps d’un été, se cache une réelle profondeur. Une réflexion sur le processus du deuil vécu par les parents et surtout par deux adolescentes. C’est cet aspect que j’ai le plus apprécié dans ma lecture. La peine contenue dans le cœur des parents de Frankie, l’adolescente et Sarah n’est au final qu’une bombe à retardement qui peut exploser à n’importe quel moment.

Rassurez-vous, tout n’est pas que tristesse dans ce texte. On y trouve aussi une touche d’espoir ou comment continuer à vivre malgré le chagrin causé par la perte d’un être cher. L’été en Californie sera celui des découvertes pour Sarah et Frankie.

Cet été-là est un très beau young adult. Une belle histoire d’amour et d’amitié, l’été des premières fois pour Sarah et Frankie. Une lecture surprenante et émouvante qui sous son apparente légèreté, se cache un récit profond, avec une plume imprégnée de beaucoup de sensibilité.

Djihane S.

4 réflexions sur “Cet été-là

  1. Pingback: Challenge jeunesse / Young Adult | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Le silence des sirènes | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s