Re:Zero tome 2

Merci aux éditions Ofelbe pour cette excellente lecture.

Titre: Re:Zero tome 2
Auteur:
Tappei Nagatsuki
Illustrateur: Shinishirou Otsuka
Traducteur: Yoan Giraud
Éditeur:
Ofelbe
Nombre de pages: 280 pages 
Catégorie:
LN Light Novel
Parution: 21 septembre 2017

Résumé

Après avoir réchappé au cycle de morts de la capitale, Subaru fut transporté dans le manoir du marquis Roswaal, le protecteur d’Émilia. Il y rencontra alors Ram et Rem, des soubrettes jumelles, et Béatrice, la bibliothécaire gardant l’Étude interdite de cette riche demeure. Alors qu’il pensait enfin vivre tranquillement et découvrir ce nouveau monde, cet espoir fut brisé et la belle résidence devint le théâtre d’un nouveau cycle mortel qui risquait d’entamer sa détermination sans faille…Avis

Avis

Après un excellent premier tome, j’en attendais beaucoup de cette suite. Malheureusement, j’ai été déçu de ma lecture.

Je ne m’attache toujours pas au personnage principal. Je n’arrive pas à m’identifier à Subaru. J’aimerais être invoquer dans un monde de fantasy (Sans la mort réversible par contre), mais je n’agirai pas du tout comme lui. Chacune de ses décisions va à l’encontre de celles que je prendrai à sa place. Il se crée lui-même des problèmes. Je veux bien qu’il soit japonais, qu’il se comporte différemment des occidentaux, mais là c’est trop pour moi.

Dans le tome 1 cela ne me posait pas de problème parce qu’il se passait toujours quelque chose d’intéressant et il se fourrait dans des situations drôles. Dans ce tome 2 cela lui crée des problèmes inutiles et pas marrants. Ce point négatif est plutôt mineur, voici ceux qui m’ont le plus dérangé.

Pour se différencier du premier tome, celui-ci permet à Subaru de vivre une semaine dans chaque boucle au lieu d’un seul jour. Si cela parait ambitieux de prime abord, on se rend compte que ce n’est pas forcément un service rendu à l’oeuvre. La première boucle se déroule sur plus de 150 pages et elle est la moins intéressante, malgré un début prometteur, avec un éclaircissement sur les agissements d’Emilia lors du premier tome. 150 pages à voir le quotidien sans fantasy de Subaru. Au fil des boucles, l’auteur passe rapidement sur les événements identiques pour ne pas ennuyer le lecteur. Il insiste surtout sur les moments inédits mais ceux-là ne sont pas non plus les plus intéressants.

Ce qui est le plus intéressant c’est de voir les fins de boucles, comprendre les tenants et aboutissants. Ce tome 2 débute l’arc intitulé « Une semaine au manoir » mais ne le termine pas. Ce tome se conclue sans la résolution des problèmes. L’auteur parle de cliffhanger, mais cela ne me donne pas spécialement envie de connaître la suite, je reste surtout sur ma faim. Bien sûr je vais lire la suite parce que je sais pertinemment que le tome 3 nous réserve de belles surprises. On va comprendre certaines choses laissées en suspens et je suis sûr d’aimer. Je pense qu’il faut en fait juger ce tome 2 avec le 3ème, sans les dissocier.

Second tome moins intéressant parce qu’il se concentre que sur des problèmes qui seront résolus dans le 3eme tome. Néanmoins, la lecture est très rapide et le monde de fantasy créé par Tappei Nagatsuki s’étoffe un peu plus. 

Fabien S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s