Dans la cave

Je remercie les éditions Robert Laffont et Babelio pour cette lecture.

Titre: Dans la cave
Auteure: Minette Walters
Traducteur: Odile Demande
Éditeur: Robert Laffont
Parution : 01/03/2018
Catégorie: Thriller
Nombre de pages: 252

Résumé

En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence, et sert d’esclave à toute la famille.
Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l’école. Scotland Yard investit la maison afin d’enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n’ont pas deviné, c’est que Muna est extrêmement intelligente… Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance.

Avis

J’ai choisi ce livre en masse critique de Babelio parce qu’il me plaisait bien entendu, mais le temps qu’il arrive dans ma boite aux lettres, j’en avais oublié le synopsis. Je me suis alors abstenu de relire le résumer pour que ça soit une lecture surprise. Je ne sais pas si c’est du à cela, mais j’ai eu du mal à rentrer dans le roman.

Tout d’abord, je ne me suis pas du tout identifié au moindre personnage, je ne suis ni esclave ni une personne cruelle. Je ne sais pas si on est censé avoir de la pitié pour Muna, l’esclave, mais elle m’a laissé de marbre. J’ai l’impression que le fait qu’elle soit inexpressive et froide m’a empêché de ressentir la moindre émotion pour elle. Il y avait comme une distance entre nous, je n’étais que spectateur lointain.

Ensuite, vient le let motiv de Muna, enfermée et portée en esclavage depuis plus de 6 ans, maltraitée, mal nourrie et même violée. A sa place j’aurais fui à la moindre occasion, mais elle non. J’ai mis du temps à me rendre compte qu’elle ne voulait pas fuir sa maison, mais se venger de ses occupants. Élémentaire vous allez me dire, c’est écrit dans le résumé ! J’aurais peut être dû le relire tout compte fait.

Une fois que j’ai compris le but de Muna, j’ai pu apprécier chaque passage du livre, comprendre chacune de ses décisions. Elle ne m’a tout de même pas attendri une seule seconde puisqu’elle agit exactement comme ses tortionnaires si on on réfléchit bien.

Subir les pires souffrances ne justifie pas qu’on fasse souffrir en retour. Je ne suis pas adepte de la vengeance. Je n’ai donc aimé aucun personnage et pourtant j’ai apprécié ma lecture. Dans la cave se lit très rapidement, le langage est simple et je dirai même naïf concernant Muna qui n’est jamais allée à l’école.

Une lecture simple mais efficace. Un thriller qui ne réinvente rien mais qui reste sympathique. Je ne me suis pas ennuyé c’est tout ce qui compte.

Fabien S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s