Le faiseur de rêves, tome 1

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Le faiseur de rêves, tome 1
Auteure:
Lani Taylor
Éditeur: 
Lumen
Traductrice: 

Parution :
19/04/2018
Catégorie: 
Young adult fantasy
Nombre de pages: 664

Résumé

C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…
Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Avis

Lire le faiseur de rêves, c’est embarquer dans un monde onirique où un orphelin nommé Lazlo Lestrange, un bibliothécaire, consacre ses jours à découvrir le secret d’une cité oubliée et qui n’est citée que dans les contes. Tout le monde se moque de lui quand il parle de cette ville qui semble avoir perdu son nom et que l’on nomme désormais Désolation… mystères, contes et mythes se confondent pour nous entraîner dans cette énigmatique aventure.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Je me suis intéressée à chaque aspect de l’intrigue et de l’univers très riche créé par Lani Taylor, seulement les 664 pages du roman m’ont parfois paru longues. J’ai certes apprécié la profusion de détails qui nous font découvrir le monde du faiseur de rêves mais parfois, des longueurs alourdissaient le récit et cassent le rythme. J’étais donc ravie quand les rebondissements arrivaient ou quand l’auteure nous révèlaient les secrets de son univers. A ce niveau, je n’ai pas du tout été déçue.

La principale force du faiseur de rêves, c’est son univers. Laini Taylor a clairement une imagination très fertile qui puise dans les contes, mythes et légendes pour apporter de la magie et de l’étrangeté dans son roman. Cette lecture est en réalité une balade dans des paysages oniriques qui font certes rêver mais on appréciera cette touche un plus sombre qui donne de la profondeur et de la crédibilité au monde. L’auteure n’hésite pas d’ailleurs à utiliser la violence et à introduire l’inquiétude dans le cœur de son lecteur.

J’ai également apprécié le plume de Laini Taylor que j’ai trouvé poétique. J’ai été impressionnée par sa capacité à se réapproprier des éléments de notre monde pour les transformer en magie. Je ne verrai plus les papillons de nuit du même œil. L’auteure joue également avec la nature humaine, Lazlo est profondément bon quand son parfait contraire Thyon, l’alchimiste de sa ville, est profondément mauvais. Et c’est sur cette opposition que se construit aussi le récit: tout est ombre ou lumière.

Malgré quelques longueurs, la qualité immersive du récit prend le pas sur tout. L’univers construit par Laini Taylor est onirique, magiques et sombre. Les personnages sont très bien construits et l’intrigue nous fait voyager dans un monde étrange plein de secrets. J’ai été surprise et cette lecture m’a offert un dépaysement total. J’ai beaucoup aimé.

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Le faiseur de rêves, tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s