Hier encore, c’était l’été

Je tiens à remercier Julie Lestrange pour cette lecture.

Titre: Hier encore, c’était l’été
Auteure: 
Julie De Lestrange
Éditeur: Le livre de poche
Nombre de pages: 378
Catégorie: 
roman contemporain 
Parution : 10/05/2017

Résumé

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la claque est brutale. En une décennie, ceux que les intellectuels appellent la jeunesse perdue et désillusionnée vont devoir apprendre à se battre pour exister. La vie les perdra par endroits. À travers les drames, les fous rires et les joies subsiste alors l’amitié. Et l’amour qui les sauvera. Tendre portrait d’une génération et d’une époque, Hier encore, c’était l’été prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de ses victoires et de ses peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

Avis

La quatrième de couverture me tentait beaucoup et j’avais envie de découvrir l’histoire de cette bande qui se connaissait depuis l’enfance. Je dois avouer que le synopsis est joliment formulé mais malheureusement le roman ne m’a pas fait ressentir les émotions qui y sont promises.

Dès les premiers chapitres du roman, je ressentais une distance s’installer entre moi, cette histoire et ses personnages. On nous annonçait: « La vie les perdra par endroits. À travers les drames, les fous rires et les joies subsiste alors l’amitié. » Et je trouve que la promesse de la quatrième de couverture n’a pas été tenue car ce qui me manquait, entre autres, dans cette lecture c’est du drame. Peut être que l’on n’a pas la même définition du drame mais j’étais tout le temps dans l’attente qu’il se passe quelque chose, que la vie chamboule réellement les existences des protagonistes d’Hier encore, c’était l’été. Ils ont bien vécu quelques événements mais malheureusement, cela ne m’a pas touchée.

De ce fait, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Je serai incapable d’ailleurs de tous les citer. J’avoue avoir été un peu perdue dans la généalogie du roman. L’auteure propose bien un récapitulatif des liens mais je n’arrivais pas à me souvenir de qui était qui. De plus, le choix de la narration a contribué à accentuer ma sensation de distance avec le texte. Le roman est écrit à la 3ème personne, cela ne m’a pas gênée mais ce qui m’a déconcertée, ce sont plutôt les nombreuses éclipses dans le récit et le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de dialogues. L’histoire est racontée par un point de vue extérieur et pas assez vécue de manière directe par les personnages.

Tout cela me peine car j’ai l’impression d’être passée à côté de ce texte qui ne manque pas d’ailleurs de qualités littéraires. Il a d’excellents avis positifs sur le net et beaucoup de lecteurs qui se sent laissés séduire par la plume de Julie De Lestrange. N’hésitez donc pas à découvrir Hier encore, c’était l’été. Je n’ai malheureusement pas été séduite par ce roman à cause de son mode de narration et à cause du fait que je n’ai pas pu m’attacher à ses personnages. Finalement, je pense aussi que j’apprécie moins la lecture de textes de littérature générale (des contemporains).

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Hier encore, c’était l’été

  1. Ce roman ne me tente pas mais ton avis n’a rien à voir dans cela: je trouve que les histoires sur les groupes d’amis sont nombreuses ces derniers temps et ça ne me donne pas forcément envie de lire chacune d’elles… Quand on en a lu une, on a l’impression de les avoir toutes lues. Mais comme tu le dis, ce roman a de bonnes critiques de la part d’autres personnes, il trouvera donc sans problème ses lecteurs. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s