La danse de la méduse

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: La danse de la méduse
Auteure: Stefanie Höfler
Traducteur: Véronique Mender
Éditeur: 
Hachette
Collection: Young adult
Nombre de pages: 235
Parution : 18/04/2018

Résumé

Sera, 14 ans, est la plus jolie fille de sa classe et a quantité d’amies et d’admirateurs. Niko, 14 ans, est seul, isolé, souvent victime de moqueries et de farces douteuses, parce qu’il est trop gros. Les cours d’éducation physique, le football ou la piscine, sont sa hantise car son rapport à l’espace est difficile. Il est lourd, maladroit et emprunté. Sera est populaire, Niko n’a que deux amis. Petit à petit, tous deux s’apprivoisent. Sera est déroutée par ce garçon trop gros à l’imagination fertile, troublée aussi par ses jolies fossettes et ses yeux verts. Niko est fasciné par cette jolie fille sensible, et, en dépit de sa corpulence, se sent devenir plus léger…

Avis

Niko et Sera sont dans la même classe mais ils ne se parlent pas. Sera fait partie des élèves populaires qui passent leur temps à être méchants et à se moquer de l’obésité de Niko. Même si la jeune fille trouve cela cruel, elle n’ose pas le dire car elle a peur d’être rejetée par la bande. Niko quand à lui, prend les choses comme elles sont, son imagination débordante et son optimisme lui permettent de survivre au harcèlement.

Dès les premières pages, j’ai su que j’allais adorer cette lecture. Niko est adorable, je me suis tout de suite attachée à lui et je l’ai trouvé très courageux de ne pas se laisser abattre par la méchanceté qu’il subit tous les jours. De plus, il trouve toujours le bon côté des choses, même les situations les plus humiliantes pour lui. Il n’est bien évidemment pas imperméable à tout et se demande parfois pourquoi ses camarades le traitent ainsi. Quand Sera se rapproche de lui, cela bouleverse son monde et il ose enfin à rêver de plus.

Le duo formé par Niko es Sera est attachant et touchant à la fois. Ils vont vivre des expériences qui vont les faire s’interroger sur l’importance des apparences dans la vie. Faut-il être populaire et suivre le troupeau, même quand celui-ci commet des actes ignobles ? Ou faut-il oser sortir du troupeau, oser fait ce dont on a envie et  ne pas se soucier de subir les foudre des populaires? Telles sont les questions que Sera va se poser. Elle apprendra auprès de Niko qu’être obèse ne l’empêche pas d’être meilleur que cette bande d’élèves qui le harcèlent. Lui au moins a un grand cœur et une personnalité lumineuse.

J’ai été profondément touchée par La danse de la méduse. La grossophobie est un fléau dans nos sociétés et elle est encore plus dangereuse quand elle cause un harcèlement. Les adolescents sont cruels entre eux mais le pire, c’est que le corps enseignant, l’école se doutent bien de qui se passe quand ils ont le dos tourné et ils ne font rien pour y remédier. C’est cela qui est souligné aussi dans 13 reasons why (la série), les adultes ferment les yeux face à la détresse d’un élève: Il n’avait qu’à pas être gros, diraient-ils.

Comme le dit si bien Niko, les gens pensent que l’on est gros parce qu’on passe notre temps à s’empiffrer mais l’obésité a de nombreuses causes qui peuvent également être psychologiques ou dues à une maladie. La danse de la méduse est un texte à mettre entre toutes les mains parce qu’il pointe du doigt les stéréotypes que les gens ont sur les personnes en surpoids. Il délivre un message positif, plein de sensibilité et d’humour. J’ai ressenti beaucoup d’émotions en lisant ce roman. L’amitié et l’amour sont plus forts que la différence et la grossophobie. J’ai adoré cette lecture.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “La danse de la méduse

  1. J’avais repéré avec intérêt ce livre dans ma veille et je suis contente d’en lire une chronique aussi positive ! Il n’est pas chez mon libraire mais je ne désespère pas de tomber dessus un de ces jours (ma PAL n’est pas à plaindre donc je préfère ne pas commander).

    Dans une société discriminante comme la nôtre, ce genre de livres pour la jeunesse sont absolument nécessaires.

    Merci à toi pour cette chronique ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s