Derrière le mur coule une rivière

Je tiens à remercier les éditions Leduc.s pour cette lecture.

Titre: Derrière le mur coule une rivière
Auteur: Severio Tomasella
Éditeur: Leduc.s
Nombre de pages: 240
Catégorie: 
Développement personnel
Parution: 02/05/2018

Résumé

Au bureau comme sur son tapis de course, à table ou au mariage de sa meilleur amie Flora, Estelle contrôle tout : rien ne doit lui échapper. Elle compte ses kilomètres et ses calories, ne tolère aucune erreur, ni dans les comptes de ses clients, ni dans le comportement de son petit ami, qu’elle congédie au moindre faux pas. Seule avec ses remords, elle s’épuise à ruminer ses échecs et son insatisfaction chronique. Jusqu’au jour où Béa, sa voisine, la soixantaine épanouie frappe à sa porte. Avec son rire et sa sensibilité, son franc-parler et sa délicatesse, ses délicieux petits plats et ses amis extravagants, cette bonne fée va bouleverser sa vie. Et petit à petit, par le chant, les rencontres, les voyages, Estelle va laisser sa vie reprendre des couleurs et abandonner cette charge mentale qu’elle s’impose. En s’autorisant à lâcher prise, elle va retrouver la confiance en elle et en les autres, et accepter d’aimer et de s’aimer.

Avis

J’aime beaucoup les livres de développement personnel et j’apprécie de plus en plus les romans « bien-être » qui tout en conviant le lecteur dans une fiction, ils font évoluer leur personnage dans un cadre qui va leur permettre de se remettre en question, de vouloir changer de vie ou partir en quête du bonheur.

Derrière le mur coule la rivière, traite du concept de lâcher prise à travers l’histoire d’Estelle qui est une véritable maniaque du contrôle. Maman d’une gentille fille de 8 ans, son anxiété et son obsession de la perfection la rendent malheureuse et la poussent à mettre la pression à sa petite fille. C’est sa rencontre avec sa voisine, pétillante et qui respire la joie de vivre, qui va petit à petit, la pousser à se remettre en question et à vouloir, lâcher prise ?

J’ai bien aimé cette lecture. Un texte assez agréable à lire. L’intérêt d’une telle lecture, pour moi, n’est pas vraiment l’histoire racontée mais plutôt le parcours du personnage et ce que ce parcours va pouvoir m’enseigner dans le domaine du développement personnel. Estelle, pour pouvoir changer, elle va rencontrer un certain type de personnes et vivre un certain type de situations.

Ce que j’apprécie également dans ce genre de livres, ce sont les techniques, notions et enseignements qui enrichissent ma propre expérience de la vie et du bonheur. En somme, ce que je vais moi-même apprendre de l’expérience du personnage. Et je dois avouer que le lâcher prise est ce dont j’ai le plus besoin en ce moment. Le livre comprend d’ailleurs des exercices si vous avez envie de continuer l’expérience.

Derrière le mur est une lecture bien sympathique sur l’importance du lâcher prise si l’on a envie d’être en paix avec nous-même et le monde. Severio Tomasella nous prend par la main pour nous aider à nous évader.

Djihane S.

Publicités

6 réflexions sur “Derrière le mur coule une rivière

  1. Pingback: Bilan lectures mai 2018 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s