La Planète des Sept Dormants

Je tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: La planète des dormants
Auteur: Gaël Aymon
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 272
Catégorie: 
science fiction, jeunesse
Parution: 14/06/2018

Résumé

Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu’ils découvrent les ruines d’une civilisation disparue, cela ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L’équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l’état du vaisseau ?
La rencontre soudaine d’un peuple d’humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes…

Avis

Des explorateurs spatiaux se retrouvent bloqués sur une planète inconnue, après que leur vaisseau ait été endommagé. Ils y découvrent des ruines représentant des visages d’hommes et de femmes, une civilisation disparue ? Un peuple humanoïde qui semble primitif vient à leur rencontre, divinités ou imposteurs, quels positions occuperont-ils ?

La planète des dormants fut une lecture déroutante: D’un côté, j’ai apprécié l’univers oppressant et énigmatique créé par Gaël Aymon. Le texte offre un dépaysement total et engendre bon nombre d’interrogations. Par ailleurs, j’ai été surprise à la découverte de certaines révélations sur cette planète et ses habitants. De ce côté, le roman est une réussite car il a su me surprendre. J’ai apprécié la fin et je me demande s’il va y avoir une suite.

D’un autre côté, j’ai tellement apprécié l’univers que j’aurais aimé qu’il soit plus développé. A la fin de ma lecture, je suis restée sur ma faim car j’aurais aimé avoir plus de révélations sur les habitants de la planète et surtout sur l’équipage des explorateurs et leurs origines. De ce fait, il me manquait ce petit quelque chose pour que ma découverte soit plus riche. D’autant plus que l’on suit plusieurs personnages, ce qui ne nous laisse pas beaucoup de temps pour les connaître et en savoir plus sur eux et leur passé.

Le peuple de la planète fait froid dans le dos, il représente tout ce qu’il y a de primitif dans une humanité sans technologie, ni savoir. hormis deux d’entre eux, j’ai détesté le reste. Leur confrontation avec les explorateurs était intéressante car l’auteur a pu à travers ce choc des cultures, mettre en exergue l’intolérance et le rejet de l’autre, différent de soi.

J’ai finalement bien aimé la planète des dormants. J’ai beaucoup apprécié l’univers créé par Gaël Aymon, sombre et énigmatique. J’aurais juste aimé en savoir plus sur la planète sur laquelle les explorateurs ont échoué et surtout sur les origines de l’équipage. 

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “La Planète des Sept Dormants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s