Les soeurs Carmines, tome 1 : Le complot des corbeaux

Titre: Les sœurs Carmines, tome 1 : Le complot des corbeaux
Auteur: Ariel Hozl
Éditeur: Les éditions Mnémos
Nombre de pages: 263
Catégorie: 
Fantasy
Parution: 16/03/2017

Résumé

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône. Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Avis

Grisaille est une obscure cité gothique dans laquelle vivent 3 sœurs très différentes: Merryvère, Tristabelle et Dolorine. Sans parents, elles essayent de survivre dans cette ville de malheur. Ce premier tome porte sur Merryvère Carmine ou Merry, une monte-en-l’air cambrioleuse qui finit par s’empêtrer dans une sale affaire.

J’ai adoré cette lecture! J’ai d’abord été séduite par l’univers créé par Ariel Hozl: sombre, inquiétant et fascinant. Les personnages évoluent dans une ville gothique où l’on a l’impression qu’une seconde d’inattention peut nous coûter la vie. Des familles d’aristocrates conspirent pour gouverner la ville et chacune se distingue avec des pouvoirs surnaturels ou des compétences hors du commun. L’auteur a su nous offrir un monde bien élaboré, avec ses propres règles et qui ne manque surtout pas d’intérêt.

Ensuite, ce sont les personnages sortis tout droit d’un monde onirique qui m’ont plu. Merry est une jeune femme forte, à la personnalité atypique et malgré sa bizarrerie, elle est très attachante. J’ai particulièrement adoré Dolorine, la petite soeur totalement décalée, on a l’impression qu’elle sort tout droit de la famille Adams. Elle a un pouvoir bien particulier qui la rend encore plus étrange. Même si l’on ne voit pas beaucoup, l’assassin que Merry va rencontrer est particulièrement charismatique.

Autre élément qui peut vous convaincre de craquer pour ce premier tome, la plume d’Ariel Hozl qui m’a agréablement surprise. J’ai découvert un texte avec un style très recherché et bien élaboré. Une écriture qui se distingue, les mots de l’auteur avaient une âme et étaient eux aussi des personnages du roman. Ils nous permettent une immersion totale dans l’univers atypique des sœurs Carmines et nous font voyager dans un autre monde.

Pour finir, l’histoire est originale dans un récit aussi dynamique que décalé. Avec un humour noir qui va de pair avec l’ambiance glauque de la ville. On n’a pas le temps de s’ennuyer car l’auteur nous embarque dans les rues de Grisaille à la découverte de ses habitants, de ses dangers, de ses complots et de de sa galerie de personnages qui peuvent faire froid dans le dos ou vous faire rire.

Des personnages singuliers, un univers gothique fascinant, un humour noir bien calibré et une histoire qui ne manque ni d’originalité, ni d’action. J’ai adoré!

Djihane S.

Publicités

6 réflexions sur “Les soeurs Carmines, tome 1 : Le complot des corbeaux

  1. Pingback: Bilan lectures juillet 2018 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boite aux lettres #171 (achats SLPJ 2018) | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s