The loneliest girl in the universe

Titre: The loneliest girl in the universe 
Auteure: 
Lauren James 
Éditeur: 
Walker Books
Nombre de pages: 290
Catégorie: Young adult, science-fiction
Parution : 07/09/2017

Résumé

Romy Silvers is the only surviving crew-member of a spaceship travelling to a new planet, on a mission to establish a second home for humanity amongst the stars. Alone in space, she is the loneliest girl in the universe until she hears about a new ship which has launched from Earth – with a single passenger on board. A boy called J. Their only communication with each other is via email – and due to the distance between them, their messages take months to transmit across space. And yet Romy finds herself falling in love. But what does Romy really know about J? And what do the mysterious messages which have started arriving from Earth really mean?

Avis

Sous cette mystérieuse couverture se cache l’histoire de Romy Silvers, la seule survivante de l’équipage du vaisseau spécial qui navigue en direction d’un nouveau système solaire, une nouvelle planète pour établir l’humanité. Après des années de solitude, un nouveau vaisseau, parti de la terre, la contacte pour lui annoncer qu’il fait route vers la même destination.

J’adoré ce roman car il est plein de mystères, je n’ai à aucun moment deviné ce que Lauren James prévoyait de faire avec ses personnages ou son histoire. Et c’est cela qui m’a fait poursuivre ma lecture avec beaucoup de curiosité. Chapitre après chapitre nous découvrons le quotidien de Romy mais également son passé, ce qui l’a menée à être seule. Ne pensez surtout pas vous ennuyer en suivant l’histoire de Romy car même au cœur de l’espace, l’auteure a su créer un suspense haletant et des rebondissements surprenants. Ce que j’ai le plus apprécié dans ma lecture c’est l’originalité de l’histoire et les rebondissements qui la ponctuent. Chaque fois que l’on croit avoir trouvé le fin mot de l’histoire, l’auteure s’amuse à nous détromper.

La distance entre les deux vaisseaux étant trop grande, Romy et le garçon nommé J ne communiquaient que par messages électroniques. L’évolution de la relation de ces deux-là fait partie des points forts du roman. Romy est intelligente, rusée et a une personnalité recherchée. J, quand à lui, est mystérieux, attachant, avec une part d’ombre que l’on a envie de décortiquer. Il y a de la romance mais pas que!

Concernant l’anglais, je n’ai éprouvé aucune difficulté à comprendre l’histoire. Le champ lexical tourne autour de l’espace mais cela ne m’a pas posé problème. J’ai donc trouvé le niveau de langue plutôt accessible. Sachant que ce n’est que le second livre en vo que je lis. Le roman n’a pas été traduit en français et c’est dommage.

The loneliest girl in the universe est un roman surprenant. Lauren James joue avec son lecteur qui est loin de s’imaginer toute la complexité de l’intrigue qui se tisse sous ses yeux. Les personnages sont charismatiques et bien élaborés. L’histoire est sombre, avec une tension constante, addictive et surtout originale.  J’ai adoré cette excellente découverte et j’ai hâte de lire la duologie de Lauren James: The Next Together et The Last Beginning.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s