Les reconnus de Mitzar, tome 1: Le berceau

Je tiens à remercier Jeanne Beautisson pour cette lecture.

Titre: Les reconnus de Mitzar, tome 1: Le berceau
Auteure: Jeanne Beautisson
Éditeur: auto-édition
Collection: Fantasy
Nombre de pages: 278
Parution : 28/01/2018

Résumé

Quelques jours avant sa Révélation, Éaque essaie de deviner quel sera son pouvoir. Il est sans doute de magie verte, comme son père qui peut maîtriser l’eau, ou sa sœur qui fait pousser à sa guise n’importe quelle plante. Cependant, le jour de la Révélation, la vie d’Éaque est complètement bouleversée, et ses certitudes ébranlées. Entraînements pour développer son pouvoir, voyages dans la région de magie noire, émois amoureux, prophétie mystérieuse : entouré par de fidèles amis, Éaque devra partir à la découverte de son propre monde tout en affrontant les nombreuses menaces qui pèsent sur lui.

Avis

Dans le monde de Pallebame, trois peuples y vivent en harmonie: Les Mairaures qui pratiquent la magie noire. Leur particularité, ils sont capables d’agir sur le cours du temps, ont des pouvoirs de guérison  et peuvent convoquer les morts. Les Piérales maîtrisent la magie verte: ils règnent sur le monde animal, végétal et savent influer sur les éléments. Finalement, Les Loires possèdent une magie rouge : leurs pouvoirs sont défensifs et offensifs, ils sont faits pour se battre.

Un événement spécial se prépare. Une cérémonie nommée La révélation qui permet aux jeunes de 16 ans de chaque peuple de découvrir enfin son pouvoir. Eaque fait partis de ces jeunes, en s’y rendant, il est loin de s’imaginer que sa vie va être chamboulée.

Jeanne Beautisson a su créer un univers original et crédible que j’ai apprécié. Son imagination est débordante et tout le roman nous permet d’aller à la découverte de Pallebame, ses paysages, ses peuples, leurs traditions et leurs pouvoirs. Dans chaque peuple, il y a une hiérarchie et tout un système de fonctionnement qui est détaillé dans le roman. Le voyage qu’Eaque et ses compagnons vont entreprendre est une occasion de découvrir toute la richesse de ce monde.

Le roman se construit sous forme de roman d’apprentissage car  Eaque et ses compagnons vont devoir suivre un apprentissage qui va leur permettre de développer leur pouvoirs et de découvrir tous les peuples de leur cité. J’ai trouvé que ce premier tome se focalise beaucoup sur cette découverte et qu’il ne ne fournit pas assez de rebondissements et de révélations. Lorsque j’ai appris qu’il y avait autrefois, une quatrième forme de magie, la magie blanche, j’étais très curieuse d’en savoir plus. Au fil des pages, les interrogations se succèdent et l’auteure nous intrigue en proposant ici et là des brides de de réponses. En refermant mon livre, j’avais envie d’en savoir plus.

Le premier tome des reconnus de Mitzar introduit un univers prometteur: j’ai pu apprendre d’avantage sur les trois peuples de Pallebame et j’ai trouvé l’histoire de leurs origines avec les 4 sœurs éparpillées dans le pays, intéressante. L’intrigue concernant la disparition de la magie blanche a titillé ma curiosité et j’aurais voulu plus d’explications à son sujet mais laissons une part de mystère non résolu aux prochains tomes.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Les reconnus de Mitzar, tome 1: Le berceau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s