Les Entremondes, tome 1 : L’Hôtel invisible

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Les Entremondes, tome 1 : L’Hôtel invisible
Auteur:
 Sean Easley
Éditeur: Lumen
Traductrice: 

Parution :
13/09/2018
Catégorie: 
Young adult, fatastique
Nombre de pages: 

Résumé

Tournez la clé… et découvrez votre destination !
Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d’hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu’il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges… Jusqu’au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d’un petit magasin, il tombe sur un immense hall d’hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l’inscription :  » Découvrez votre destination !  »
Le personnel de l’établissement n’en revient pas : d’habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s’y aventurer a toujours, toujours un prix… Car chacune de ses portes s’ouvre sur un pays différent. D’une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l’océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit… Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s’empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l’établissement… L’hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?
Portes qui s’ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s’éveiller à la vie… Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu’inquiétant. C’est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l’irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d’urgence !

Avis

Cameron et sa jumelle Cassia vivent avec leur grand-mère depuis la mort de leur mère et la disparition de leur père. Seul souvenir qu’ils possèdent, un pendentif au bout duquel on retrouve une pièce en bois. Un jour Cam découvre une porte qui mène à un endroit mystérieux, un hall d’hôtel. Une inscription intrigue le jeune homme: « Découvrez votre destination ! ». Dans cet établissement magique, on peut voyager à travers le monde en franchissant simplement une porte. Cameron n’est pas supposé avoir accès à cet endroit mais un groom, Nico, va lui permettre d’y accéder.

J’ai adoré me plonger dans cette superbe aventure. Le mystère est au rendez-vous et on est autant fasciné que Cameron découvrant chaque recoin de cet hôtel magique. Sean Easley ne donne de répit ni à ses personnages, ni à ses lecteurs: à travers une narration dynamique, la découverte de l’univers des Entremondes nous offre un savant cocktail de suspense et d’action. La quête de notre personnage est de retrouver son père afin de le ramener à la maison, le jeune homme pense qu’il est le seul à pouvoir trouver une solution à l’état de santé, très fragile, de sa soeur, mais il est loin d’imaginer tous les secrets que l’hôtel renferme et les véritables intentions des personnes qui vont croiser sa route.

Un premier tome qui m’a donc fait rêver grâce à un univers originale et qui s’étoffe au fil des pages. Une excellente immersion possible grâce à la fluidité de la plume de Sean Easley.

J’ai également adoré Cameron, notre héros imparfait qui commet des erreurs et qui va grandir grâce à cette expérience inédite. Lui qui est très réservé et assez peureux, se retrouver dans l’hôtel invisible va le changer radicalement. On s’attache vite à ce petit garçon et on s’émerveille à ses côtés de la magie qui prend forme et qui se dévoile petit à petit. Les autres personnages ne sont pas en reste, leurs personnalités sont aussi colorées que la magnifique couverture du livre et un beau puzzle à reconstituer: ami ou ennemi Cameron le découvre à ses dépens.

Dire que j’avais hésité à lire cette nouveauté Lumen de peur qu’elle soit trop jeunesse, il n’en est rien: dès les premières pages je me suis laissée happer par un univers très riche qui a le pouvoir de transporter petits et grands. Je suis retombée en enfance en suivant les aventures de Cameron dans l’hôtel invisible. La plume de Sean Easley est enchanteresse, l’intrigue riche en rebondissements et les personnages attachants. Immersif, addictif et magique. J’ai adoré!

Djihane S.

Publicités

5 réflexions sur “Les Entremondes, tome 1 : L’Hôtel invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s