Venom (2018)

Synopsis

Possédé par un symbiote qui agit de manière autonome, le journaliste Eddie Brock devient le protecteur létal Venom.

Bande annonce

Avis

J’avais à la fois hâte et peur de voir Venom. Hâte parce que c’est un méchant charismatique de l’univers de Spiderman, parce qu’il est joué par Tom Hardy et aussi simplement parce que c’est un Marvel. Mais j’avais peur parce que la bande annonce prédisait un changement dans l’origine story du personnage, et pour cause, Spiderman n’est pas dans le film.

Ça s’explique par le fait que Venom ne fait pas parti du Marvel Cinematic Universe. La production n’est pas assurée par Marvel mais par Sony (En association avec Marvel). Impossible donc de voir Venom avec les autres super-héros. C’est frustrant mais ça permet plus de liberté.

La première liberté c’est donc l’origine de Venom. La raison d’être du personnage c’est de se venger de Peter Parker, vous vous doutez bien qu’ils ont du trouver autre chose pour faire vivre le symbiote. Je reproche juste que ça prenne tant de temps pour voir l’association entre Eddie Brock et Venom. Il y a d’autres libertés apportées au personnage mais globalement, tout ce qu’on retrouve a existé à un moment ou un autre dans différents comics.

Le ton du film est assez spécial. Tantôt sérieux, tantôt drôle ou horrifique, on ne sait pas comment qualifier le film. Cela ne m’a pas dérangé mais j’aurais préféré voir quelque chose qui suit une ligne directive. Je n’ai pas aimé les scènes avec Michelle Williams, elle est fade, tout comme son personnage. Le seul qui tire son épingle du jeu c’est Tom Hardy qui a été excellent. À noter qu’il double lui-même Venom, il se parle donc à lui-même pendant une bonne partie du film.

J’avais peur de la qualité des effets spéciaux mais finalement j’ai été bluffé. Plus rien à voir avec le Venom de Spiderman 3. En 11 ans, la technologie a bien évolué et on le voit. Très beau visuellement, le film est agréable à voir. La seule scène un peu incompréhensible est celle du combat entre Venom et Riot mais elle reste très belle. On ne voit aucune goutte de sang, à croire que le film a été censuré. Il était annoncé Rated R et finalement il est passé en PG-13. Cela ne m’a pas choqué, j’ai tilté qu’après coup.

Vu la première scène post-générique il y aura certainement un deuxième volet. Je l’espère plus sombre et plus sanglant pour coller au personnage horrifique de Venom. Rester bien jusqu’a la fin, il y a une seconde scène post-générique.

Si j’omets le fait que le film s’appelle Venom, il m’a beaucoup plu. Je ne me suis pas ennuyé et j’ai apprécié la trame scénaristique même si elle reste classique. Tom Hardy signe une prestation magistral. 

Fabien S.

 

Publicités

5 réflexions sur “Venom (2018)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s