La couleur du mensonge, tome 2 : Le parfum de la trahison

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Le parfum de la trahison (The Traitor’s Circle #2)
Auteure: 
Erin Beaty
Éditeur: 
Lumen
Traductrices: 
Marie Kempf et Sofia Tabia
Parution : 
22/02/2018
Catégorie: 
Young adult fantasy
Nombre de pages: 538

Résumé

Ayant prouve sa valeur en tant qu’espionne et entremet te use prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de précepte iceberg des filles du roi. Quand elle apprend qu’une expédition secrète se prépare, elle saisit cette chance de servir une fois de plus son royaume – et de retrouver par la même occasion l’homme qui est désormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Chargée de l’éducation du prince Nicolas, elle observe avec beaucoup d’intérêt la toute nouvelle unité d’elite. Mais l’audace de la jeune fille n’est pas du goût d’Alexander, et leurs relations s’enveniment… Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, le Parfum de la trahison nous entraîne cette fois ci en territoire hostile dans une sarabande infernale. Le talent de conteuse d’Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !

Avis

La couleur du mensonge 

J’attendais cette suite avec tellement d’impatience. La couleur du mensonge a été un gros coup de cœur et je me disais qu’il pouvait presque être un one-shot, même si quelques éléments restaient en suspens, Erin Beaty ne termine pas son roman avec un cliffhanger.

Je n’ai eu de coup de cœur que pour la seconde partie du roman car la première, même si elle ne m’ennuyait pas pour autant, n’était pas assez dynamique et palpitante que le tome 1. Le lecteur sait que quelque chose est en train de se préparer mais, à des moments, l’absence de rebondissements significatifs, nous incite à nous interroger sur la réelle utilité de ce nouvel ennemi. Un ennemi que je n’ai pas trouvé à la hauteur au début.

Encore une fois, je me suis laissée berner par l’auteure qui nous réserve en réalité, des machinations et rebondissements bien plus complexes que ce que l’on croit. Dans la seconde partie du récit, j’ai donc retrouvé les sensations fortes, les palpitations cardiaques et les émotions que j’avais ressenties lors de ma lecture de la couleur du mensonge. Ce second volet se conclue avec la résolution d’un nouveau conflit mais les aventures de Sage et d’Alex sont loin d’être terminées. Vivement le tome 3.

Une chose est sûre, mon coup de cœur est resté intact pour Sage et Alex. Sage est un personnage fort de la saga. J’admire son intelligence, son courage et sa force de caractère. Féministe dans l’âme, elle ne se laisse pas influencer, ni dominer par les hommes de son entourage et par sa société très patriarcale. Alex ou le capitaine Quinn est le parfait partenaire pour elle. Charismatique et fin stratège. Il peut être à la fois d’une force rare quand il s’agit de commander ou de se battre contre ses ennemis, comme il peut être vulnérable quand il s’agit de protéger sa bien aimée.

En définitif, j’ai adoré me plonger dans l’univers du parfum de la trahison. Malgré un début à tâtons, la seconde partie est palpitante: machinations politiques, trahison et plans de haut vol, je n’ai pas pu lâcher mon livre avant de l’avoir terminé. Mon coup de cœur pour le duo Sage/Alex est intact, ces deux-là font la paire. Ce tome est aussi l’occasion de voyager au sein des territoires du monde très riche créé par Erin Beaty. Une excellente saga à découvrir.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s