Never again

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Never again
Auteure: 
Sarah Dessen
Éditeur: 
Lumen
Traductrice: 
Julie Lafon
Parution : 
15/11/2018
Catégorie: 
Young adult
Nombre de pages: 476

Résumé

Le frère de Sydney, beau et charismatique, dominé depuis toujours sa petite famille : Peyton monopolise toute l’attention de leurs parents et se taille la part du lion quel que soit le domaine. Mais quand il atterrit en prison après avoir provoqué un accident grave, la jeune fille, au lieu de retrouver un peu d’air, se sent au contraire de plus en plus invisible, comme si elle errait à la dérive dans sa propre vie, perdue, sans attaches.
Elle s’inquiété surtout du désintérêt des siens pour la véritable victime, le garçon que Peyton à condamné à vivre dans un fauteuil roulant. Après avoir changé de lycée, elle se lie d’amitié avec un frère et une soeur dont elle ne tarde pas à rencontrer la famille. Excentriques et accueillants, blessés par la vie mais infiniment joyeux, les Chatham vont l’aider à se trouver une place dans son nouvel environnement. Rompre définitivement ou pardonner, forcer ses parents à la regarder en face au moins une fois, choisir son chemin et parvenir à s’avouer les sentiments qu’elle sent naître en elle… Autant de défis qu’ils vont l’aider à relever à leur manière.

Avis

J’avais beaucoup aimé le précédent roman de Sarah Dessen paru chez Lumen: Once and for all. Nerver again est un titre plus sombre qui relate l’histoire de Sydney, adolescente qui a toujours été éclipsée par son grand frère au sein de sa famille. Peyton a toujours été instable et enchaînait les bêtises jusqu’au jour où il va commettre la faute de trop qui va le mener en prison et bouleverser plus d’une vie. Tout le roman va se focaliser sur les conséquences de cette ultime erreur sur sa famille mais surtout sur Sydney.

Cette lecture fut vraiment déconcertante car jusqu’à la fin du roman, je ne savais pas quoi en penser. D’un côté, hormis ce fameux événement du début, l’histoire est plutôt calme, on est plus dans un récit relatant une tranche de vie, le quotidien de Sydney depuis l’incarcération de son frère. Je ne me suis pas ennuyée pour autant car j’avais envie d’aller jusqu’au bout de ma lecture, il ne faut juste pas s’attendre à ce qu’il y ait des rebondissements à chaque chapitre. Le rythme était assez lent et certains passages étaient moins intéressants que d’autres.

D’un autre côté, ce que j’ai pu apprécier dans ce roman est le soin accordé à la psychologie des personnages. L’acte de Peyton, même s’il n’a pas été prémédité, est impardonnable aux yeux de Sydney alors que sa mère lui cherche toujours des excuses et oublie presque qu’elle a un second enfant. J’ai trouvé triste que l’adolescente subisse les conséquences des erreurs de son frère. Ses parents sont non seulement trop strictes avec elle mais ne lui accorent pas assez d’attention alors qu’elle, elle est juste à côté d’eux contrairement à son frère qui est loin, dans sa prison. Sydney demeure pendant longtemps prisonnière d’elle-même jusqu’au jours où elle rencontre d’autres personnes qui vont lui donner ce dont elle est privée et lui offrent le foyer qu’elle désirait tant avoir.  Layla et Mac vont beaucoup lui apporter.

L’auteure aborde dans son roman des sujets douloureux et profonds: une famille brisée qui n’accorde de l’importance qu’à l’enfant terrible et en oublie celui qui est resté à la maison. Les véritables victimes dans cette histoire ne sont pas forcement celles qui devraient l’être. J’ai beaucoup été touchée par Sydney au point d’être blessée par le comportement de sa mère.

Never again est une histoire douce-amer où Sarah Dessen accorde un soin particulier à la psychologie de ses personnages. Il me manquait un petit quelque chose pour que cette lecture soit parfaite, certains éléments n’étaient pas assez développés quand d’autres l’étaient trop. Toutefois, j’ai bien aimé cette lecture pour la plume poétique de l’auteure, sa galerie de protagonistes touchants et l’émotion qui émane de son texte.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Never again

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s