Dix jours avant la fin du monde

Je tiens à remercier les Editions Gallimard pour cette lecture.

Titre: Dix jours avant la fin du monde
Auteur: 
 Manon Fargetton
Éditeur: Gallimard jeunesse
Catégorie: récit apocalyptique
Nombre de pages: 464
Parution: 18/10/2018

Résumé

France, dans les années 2010. Des explosions d’origine inconnue frappent la terre. Toute vie est condamnée à disparaître d’ici dix jours. Six jeunes hommes et femmes s’unissent pour mettre fin à cette menace.

Avis

Dans 10 jours, c’est la fin du monde. Des explosions d’origine non identifiée rayent des villes entières de la surface de la terre. Gwenaël, Sara, Lili-Ann, Valentin, Brahim et Béatrice vont devoir quitter tout ce qu’ils ont connu pour essayer de gagner du temps, rejoindre de la famille, etc. Chacun a ses propres motivations pour avancer.

En général, je préfère plutôt les récits post-apocalyptiques: la fin du monde est déjà survenue et on découvre ce qu’il est advenu de l’humanité et éventuellement ce qui a mené à cette fin du monde.  Ici, c’est le contraire, le lecteur est plongé dans les 10 jours qui ont précédé la catastrophe. Nous suivons plusieurs personnages dont les routes finissent par se croiser et un point de regroupement est établi en Bretagne.

C’est la première fois que je lis un roman de Manon Fargetton et je trouve qu’elle a une belle plume. De plus, les chapitres sont courts, ils s’enchaînent vite et suivent un compte à rebours d’heures. L’intérêt d’une telle histoire réside dans le fait d’observer les réactions des personnages et de ceux qui les entourent face à cette fin inéluctable. Sans surprise, on y trouve du bon comme du mauvais dans chacun. D’un côté, l’histoire de chaque protagoniste est différente et il a sa pierre à rajouter à l’édifice. D’un autre côté, la trame narrative reste classique avec des éléments que j’ai déjà vus dans d’autres textes/films du genre.

C’est pour cela que je préfère les récits post-apocalyptiques car il me semble qu’ils ont plus de liberté pour refaire le monde et j’aime avoir des explications sur les raisons de l’apocalypse, etc. Dans ce roman, les dernières pages sont intenses jusqu’à ce dernier chapitre auquel j’aurais aimé avoir une suite. J’aurais aimé en savoir plus sur ces explosions qui précipitent l’humanité à sa destruction, j’aurais aimé avoir des explications sur certains éléments concernant le personnages de Gwenaël, j’aurais aimé avoir un épilogue ou un autre chapitre pour savoir ce qu’il advient après. La lectrice curieuse que je suis aime découvrir le pourquoi du comment. Peut être que Manon Fargetton nous offrira un autre roman sur 10 jours après la fin du monde ?

Dix jours avant la fin du monde est un récit qui ne manque pas d’intérêt. Manon Fargetton a une belle plume, la psychologie de ses personnages est soignée même si je n’ai pas réussi à m’y attacher. On y retrouve les aspects du récit apocalyptique sur les différentes manière d’aborder la mort et les réactions qui peuvent être aussi positives que négatives, etc. J’ai bien aimé ce récit même si j’ai fini ma lecture avec beaucoup de questions en suspens. Il me manquait un petit quelque chose.

Djihane S.

#ISBN:9782075110808 #PLIB2019

 

Publicités

7 réflexions sur “Dix jours avant la fin du monde

  1. Pingback: Bilan lectures novembre 2018 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s