J’arrête quand je veux !

Je tiens à remercier les éditions City pour cette lecture.

Titre: J’arrête quand je veux !
Auteure: 
Coralie Khong-Pascaud
Éditeur: City
Nombre de pages: 288
Catégorie: 
comédie romantique
Parution: 24/10/2018

Résumé

À 28 ans, Élisa a tout pour être heureuse : un job de rêve dans une grande maison d’édition parisienne, un gentil fiancé, Hugo, qui lui cuisine de bons petits plats (ou presque), un chat légèrement caractériel et des milliers de followers sur les réseaux sociaux. Mais le vernis de ce tableau idyllique commence à se fissurer le jour où Hugo l’accuse d’être complètement accro à son téléphone. N’écoutant que son courage et son égo meurtri, Élisa décide alors d’entreprendre la détox digitale qui doit sauver son couple, mais qui va surtout mettre sa vie sens dessus dessous…

Avis

J’arrête quand je veux ! met en scène une héroïne: Élisa qui essaye de se sevrer de son addiction pour son smartphone et donc des réseaux sociaux. C’est sa meilleure amie qui l’aide à le faire après l’ultimatum que son petit ami, Hugo, lui a imposé.  Cette digital détox va aider Élisa à y voir plus clair dans sa vie.

Le roman traite donc de l’addiction aux smartphones et aux réseaux sociaux. Une addiction qui pousse notre héroïne à se disperser, à vivre déconnectée de la réalité au point de mettre en péril son couple. On est tous ou presque accro à nos téléphones et il est nécessaire de trouver un juste équilibre entre nos vies réelles et virtuelles. Élisa est pratiquement scotchée à son smartphone et j’ai trouvé intéressant de voir les changements qui surviennent dans sa vie après son divorce forcée avec son précieux gadget.

J’ai bien aimé ce roman, le sujet qui est traité a suscité mon intérêt et je me suis attachée à Élisa. Il y a aussi un brin d’humour grâce aux situations rocambolesques vécues par l’héroïne. Je n’ai par contre pas aimé son petit ami Hugo, j’aurais aimé qu’elle finisse avec un autre, un homme qu’elle a connu durant son adolescence. Hugo était fade et je n’ai pas aimé sa façon de faire du chantage affectif à Élisa.

Même si je m’attendais à des changements plus radicaux dans la vie d’Élisa, notamment du côté de ses amours, J’arrête quand je veux est une lecture sympathique, sans prise de tête. J’ai bien aimé l’histoire et le thème abordé: l’addiction aux smartphones et aux réseaux sociaux.

Publicités

3 réflexions sur “J’arrête quand je veux !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s