Chaussures à son pied

Je remercie les Editions Pygmalion pour cette lecture.

Titre: Chaussures à son pied
Auteure: Marianne Levy
Éditeur: Pygmalion
Collection: Il était une fois
Parution : 30/01/2019
Catégorie: Comédie romantique
Nombre de pages: 346

Résumé

Ressembler à Hugh Grant ? Sur le papier, c’est un peu le fantasme de tous les célibataires… dans la réalité, c’est, disons, compliqué à assumer. Surtout quand on s’appelle Samuel, qu’on vit à Londres, que sa colocataire a décidé que l’une de ses missions sur Terre était de vous caser pour démontrer que Cendrillon est plus qu’un conte de fées. Et qu’on désire devenir le nouveau Shakespeare.
Il ne pouvait pas prévoir que pour réaliser son rêve, il serait obligé de jouer les princes charmants. Soit son pire cauchemar…

Avis

J’avais beaucoup aimé la nouvelle de Marianne Levy que j’avais lue dans le recueil Let it snow, écrit par la team RomCom. Des histoires autour de l’esprit de Noël.

Chaussures à son pied fait partie de la collection Il était une fois, des réécritures de contes écrites, à chaque fois, par un auteur différent. Marianne Levy nous propose une réécriture du conte de Cendrillon ou plutôt une vision moderne du prince charmant. Nous y faisons la connaissance de Samuel, français établi à Londres dont les colocataires ont pour passe temps favori, vouloir le caser.

La particularité de ce roman, c’est qu’en le lisant vous lisez le roman que Samuel écrit. Il est entrecoupé par les interventions de personnes qu’il connait réagissant à ce que Samuel a écrit. Cela a beau être original, j’étais totalement perdue dans cette lecture, la majeur partie du temps. J’ai eu un mal fou à aller jusqu’au bout. J’ai fini le livre en ayant l’impression d’être passée complètement à côté. Durant ma découverte de ce texte, j’ai lu plusieurs chroniques positives pour essayer de trouver des éléments auxquels m’accrocher mais je n’y suis pas arrivée.

Je n’ai donc pas été séduite par ce roman. De plus, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages à cause, sûrement, de la distance que je ressentais vis à vis de l’histoire et de la manière d’en elle est construite. Je pense que j’ai été perturbée par le fait que je lisais un roman dans un roman. Cela a produit un effet assez étrange sur moi: Je doutais de lire le texte de Samuel, je me suis emmêlée les pinceaux entre ce qui était la fiction et la « réalité de la fiction », c’est à dire les passages qui ne sont pas le texte du personnage. Ce qui m’a aussi perturbée, c’est le fait que les personnages de Samuel avait les mêmes noms que ceux de son entourage, même son héros s’appelait Samuel.

Je n’ai malheureusement pas été séduite par chaussures à son pied qui analyse le concept de prince charmant à notre époque. Je pense être passée à côté de ce texte dont la construction narrative m’a perturbée. De ce fait, je n’ai pas pu m’attacher aux personnages et j’ai ressenti une distance avec l’histoire que je lisais. Ce texte n’était tout simplement pas pour moi. Cela ne m’empêchera pas de découvrir d’autres textes de Marianne Levy.

Djihane S.

N’hésitez pas à découvrir d’autres avis sur ce texte sur Livraddict et Babelio.

7 réflexions sur “Chaussures à son pied

  1. Coucou !
    Merci pour ta chronique !
    J ai beaucoup vu passer ce livre sur les comptes  » des influences  » et comme beaucoup de leurs retours , je lis ce livre est génial.
    Je ne doute pas qu Il ne soit pas lu par toutes mais au moins dans ta chronique on sait pourquoi » tu n as pas aimé « .
    Ça fait du bien de lire des avis francs , ce qui est malheureusement assez rare. Ne faisant pas toujours confiance aux quatrièmes de couvertures , qui enjolivent l histoire et qui me décoive très souvent, je suis contente de trouver de la spontanéité.
    Merci

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s