Les filles d’Ennismore

Je tiens à remercier les éditions Belfond pour cette lecture.

Titre: Les filles d’Ennismore
Auteure:
Patricia Falvey
Traductrice: Patricia Falvey
Éditeur: Belfond
Collection: Le cercle 
Nombre de pages: 3
Catégorie: 
roman historique
Parution : 04/04/2019

Résumé

Irlande, début du XXe siècle. À huit ans, Rosie croise le chemin de Victoria, la jeune héritière du domaine d’Ennismore. Celle-ci s’ennuie et voit en la fille d’un métayer, l’amie dont elle rêve tant. Au grand dam de sa mère, elle arrive à convaincre son père de partager ses heures de leçon avec Rosie. Au fil des années, leur amitié grandit. Mais à 17 ans, Victoria quitte Ennismore pour Dublin afin de faire son entrée dans le monde, laissant Rosie déchirée entre les aspirations de ces années d’éducation aristocrate et sa modeste position. Elle est bientôt contrainte d’accepter un poste de domestique au domaine. Servir une famille qu’elle a côtoyée pendant dix ans est d’autant plus douloureux que Rosie est amoureuse depuis toujours du frère de Victoria, Valentin. Alors que l’Irlande s’embrase, le destin de Rosie et Victoria emprunte le chemin de la révolte.

Avis

Les filles d’Ennismore est un roman historique qui nous embarque en Irlande, au début du XXème siècle. On y fait la connaissance de Rosie, fille de métayer qui va se retrouver embarquer, malgré elle, dans le monde de Victoria, la jeune lady du domaine d’Ennismore. Victoria s’est entichée de la petite Rosie et va réussir à convaincre son père de la laisser suivre ses cours avec elle. La maîtresse du domaine était farouchement opposée à ce qu’elle considérait comme une basse fréquentation. Va s’en suivre un riche récit qui va nous faire voyager à travers les années et la vie de ces deux femmes.

J’ai adoré cette lecture qui n’est pas loin du coup de cœur. L’histoire se déroule sur plusieurs années et on a le plaisir de voir grandir Rosie et Victoria. Tout les opposent et pourtant elles ont tissé une jolie amitié malgré leur différence de classe sociale. D’ailleurs, ce sujet est très présent et au cœur de ce roman car il va être à l’origine de nombreux rebondissements dans la fiction mais également en rapport avec le contexte historique de l’époque, notamment les insurrections de Pâques 1916. L’oeuvre a été très instructive pour moi d’ailleurs.

Au cœur de cette lutte des classes et cette haine que les pauvres/serviteurs ressentent envers leurs maîtres/nobles et vis versa, Patricia Falvey déchaînent les passions et n’hésite pas à tourmenter ses personnages. Rosie m’a touchée en plein cœur. Une fille puis une femme forte qui va se retrouver tiraillée entre ses origines modestes et ce monde de luxe qui lui a été accessible durant ses cours avec Victoria. La plume de Patricia Falvey est tellement immersive que c’est le cœur lourd que j’ai lu les tourments par lesquels notre héroïne va passer. J’ai été frappée par la haine qu’elle a suscité par ses pairs ou par la mère de celle qui a été sa meilleure amie.

J’ai eu un coup de cœur pour Rosie mais aussi pour Valentin qui séduira assurément toutes les lectrices. Le frère de Victoria avait des idées progressistes pour l’époque et sa relation avec Rosie entre amitié et amour impossible attendrira les cœurs les plus endurcis. L’auteure nous offre une jolis galerie de personnalités que vous allez haïr ou aimer.

Les filles d’Ennismore est une magnifique fresque historique qui va vous embarquer au cœur de l’Irlande au début du XXème siècle. Quand l’Histoire avec un grand H se mêle à la fiction, la lutte des classes sociales, amour impossible et amitiés se cofondent dans une histoire puissante. La plume poétique et immersive de Patricia Falvey saura vous convaincre mais également ses personnages hauts en couleurs. J’ai adoré!

Djihane S.

Citations

« Nous ne sommes plus des enfants et nous devons accepter nos vies telles qu’elles sont. Oui, tu as souffert, mais moi aussi, d’une manière que tu ne pourras jamais comprendre. Nous avons toutes les deux été prisonnières de notre classe sociale. Mais à quoi sert de ressasser le passé ? Nous avons le pouvoir de changer notre avenir. Si tu passes ton temps à ressasser ce qu’on t’a fait, tu ne réussiras qu’à détruire toute possibilité pour notre amitié de survivre. »

« Nous venons de deux mondes différents et nous ne pouvons rien faire pour changer cela. » 

14 réflexions sur “Les filles d’Ennismore

  1. Pingback: CONCOURS: 5 ans du blog #1: Les filles d’Ennismore | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s