Le serment de l’orage, tome 1

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Le serment de l’orage, tome 1
Auteur: Gabriel Katz
Éditeur: Bragelonne
Collection: Big bang
Parution :
10/04/2019
Catégorie: 
Fantasy young adult
Nombre de pages: 
400

Résumé

Morgien et Cynon, deux jeunes chevaliers, la tête pleine de rêves de gloire et de hauts faits, n’ont qu’une hâte : prouver leur valeur. Ils n’hésitent pas un instant lorsque le seigneur Edwin de Gore leur propose d’entrer à son service dans les Hautes Terres. Des landes arides et occupées par une bande armée. Sans hommes ni moyens, les deux chevaliers devront faire face à l’adversité avec bravoure et honneur. Mais il plane en ces lieux une atmosphère sombre et malsaine. Alors que la demeure seigneuriale devient le théâtre de morts inexpliquées, une forteresse macabre apparaît à la faveur de la nuit. Les phénomènes inquiétants se multiplient, et bientôt, nul doute qu’une malédiction est à l’œuvre. Le Diable approche, et avec lui, la fin du royaume.

Avis

Deux vieux amis: Morgien et Cynon, entrent au service du seigneur Edwin de Gore. Désormais chevaliers dans un domaine lointain où il y a tout à refaire. Dès leur installation et le début des travaux, des événements inexpliqués commencent à se dérouler au sein de ce château en ruine.

Quand j’ai lu la phrase d’accroche: « Ils étaient sept. Sept chevaliers sous un ciel d’orage. » Je pensais qu’on allait être plongé dans de l’héroic fantasy avec magie et une grande quête. Ce que j’ai trouvé étrange, c’est que l’histoire ne se développe pas autour de ces sept chevaliers. Le lecteur suit plutôt Morgien, Cynon et leur entourage faisant face à ce qu’ils pensent être la marque du diable sur leur domaine. C’est donc plus un récit de fantômes que l’on suit. J’ai donc vécu cette lecture comme un prologue à l’univers du serment de l’orage.

Gabriel Katz développe un univers médiéval intéressant où la chevalerie occupe une place primordiale. Encré dans un contexte historique réaliste parce que l’histoire se passe, non pas dans un monde inventé de toute pièce, mais en Anglia, l’ancien nom de l’Angleterre. Les personnages doivent faire également face à un ennemi envahisseur avec un terrible chef de guerre. Ce qui correspond parfaitement à l’époque.

Du côté des personnages, Morgien, Cynon ne m’ont pas vraiment marquée. Je ne les ai pas trouvé assez charismatiques et encore moins héroïques. Dans un monde très masculin, pour moi la seule qui a su attirer mon attention c’est Marie, une jeune servante ou dame de compagnie de la femme du seigneur Edwin de Gore. J’espère qu’on la retrouvera dans la suite de la saga et qu’on en saura plus sur elle.

En somme j’ai bien aimé cette lecture, même si je m’attendais à autre chose: de la magie et une quête qui tournerait autour de ces sept chevaliers. De ce fait, j’ai trouvé que ce premier tome introduisait l’univers de la série Le serment de l’orage. Quelques éléments parsemés ici et là dans le récit et la fin de ce tome ont titillé ma curiosité et j’espère que la suite de cette saga nous en apprendra plus sur ces sept chevaliers, entre autres.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Le serment de l’orage, tome 1

  1. Le résumé donne sacrément envie ! En effet il donne l’impression que c’est un récit fantasy …. j’y jetterai un oeil si je le vois en librairie … ou alors j’attendrai ton avis sur le second tome aussi 😋

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s