Rouille

Titre: Rouille 
Auteur:
Floriane Soulas
Éditeur: Scrineo
Nombre de pages:
384
Catégorie: 
Steampunk 
Parution :
16/05/2018

Résumé

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Avis

J’ai lu ce livre dans le cadre du #plib2019 dont je suis jury. Ce roman steampunk relate l’histoire de Violante, une prostituée sans mémoire, en quête de son identité. Une vague de meurtres sanglants terrorise le Paris de 1897. Une investigation commence.

Je peux déjà vous dire que je n’ai pas du tout été séduite par ce roman et pourtant je suis allée jusqu’au bout de ma lecture. L’histoire n’a pas su me passionner. Ce roman steampunk aux allures d’enquête policière et à l’univers bien glauque, m’a fait passer à côté de ce texte. D’abord parce que ne suis pas la plus grandes fans des investigations policières. Rouille a trouvé ces lecteurs mais je ne fais clairement pas partie de son public. Loin de moi l’envie de dénigrer le travail de l’auteure, c’est juste que pour moi, il a manqué ce petit quelque chose pour me permettre de m’immerger dans ce roman.

Ensuite, je n’ai malheureusement pas pu m’attacher aux personnages, notamment à l’héroïne Violante. C’est la disparition de sa seule amie dans ce monde cruel qui va la pousser à mener une enquête. Je n’ai pas réussi à ressentir de m’empathie pour elle car à mes yeux, elle était un peu fade. Ce qui m’a fait me décrocher totalement de ma lecture, c’est aussi le fait que l’intrigue était assez prévisible, de ce fait quand on arrive à deviner la fin, la lecture est moins fun.

Finalement, Rouille est un récit qui est bien construit mais son intrigue demeure assez prévisible et réutilise certains éléments de fiction classiques. Ni l’univers, ni les personnages n’ont réussi à attirer mon attention. Cela dit, c’est l’enquête policière qui m’a finalement fait me décrocher de ma lecture car je ne suis pas fan de ce genre. Je n’ai hélas pas été séduite par ce roman mais il a trouvé son public. Cette histoire n’était juste pas pour moi.

Djihane S.

2 réflexions sur “Rouille

  1. Dommage, la couverture me tentait depuis un moment, mais ce que tu en dis sur le côté très classique, prévisible et l’héroïne à laquelle on a du mal à s’accrocher me coupe toute envie ^^!
    Merci pour la chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s