Le jardin de l’oubli

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette lecture.

Titre: Le jardin de l’oubli
Auteure: 
Clarisse Sabard
Éditeur: 
Editions Charleston
Collection: Poche
Parution : 19/03/2019
Catégorie: 
roman
Nombre de pages: 
452

Résumé

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.
Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

Avis

Faustine se rend dans l’arrière pays niçois pour effectuer des recherches pour son travail. Journaliste, elle devra écrire un dossier sur la belle époque et dénicher des anecdotes inédites sur cette période. Une fois sur place, elle logera chez sa grande-tante qui va lui révéler un secret de famille bien gardé, l’histoire d’Agathe qui a vécu dans les années 1910.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, plus particulièrement le récit qui se déroulait dans le passé. J’ai été passionnée par l’histoire d’Agathe, cette jeune femme qui rêvait de s’élever au-delà de sa condition. Au début du XXème siècle, dans son petit village quand on naît dans une famille modeste, les options qui s’offrent à une femme ne sont guère très variés, la seule option est le mariage. J’ai été touchée par ce personnage qui osait rêver alors qu’elle n’en avait pas le droit.

Faustine, dans le présent, ne m’a pas touchée autant qu’Agathe que j’étais pressée de retrouver. Le seul élément qui avait titiller ma curiosité, c’était sa rencontre avec Sébastien. J’aimais leurs joutes verbales et l’évolution de leurs relation. J’ai également apprécié le fait que Clarisse aborde des sujets actuels, tels que l’immigration et elle donne une belle leçon de vie à ses lecteurs. Elle montre la haine de l’autre qui gangrène les cœurs mais surtout, la compassion et l’entraide qui fait de nous des êtres humains.

Clarisse Sabard a une plume agréable à lire et j’ai apprécié l’immersion qu’elle nous offre dans le début du XXème siècle. Même si l’on sait comment l’histoire se termine pour nos personnages du passé, l’intérêt est de découvrir tout le chemin qu’ils vont parcourir pour y parvenir. L’auteure a réussi à nous tenir en haleine jusqu’au dernier chapitre de son livre. J’ai beaucoup aimé cette lecture malgré le fait que je n’ai aps réussi à autant m’intéresser et m’attacher à Faustine qu’Agathe.

Djihane S.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s