Deux femmes dans la tourmente

Je tiens à remercier les éditions Belfond pour cette lecture.

Titre: Deux femmes dans la tourmente
Auteure:
Teresa Messineo
Traducteur: Silke Zimmerman
Éditeur: Belfond
Collection: Le cercle Belfond
Nombre de pages: 316
Catégorie: 
roman historique
Parution : 06/06/2019

Résumé

Amies et infirmières. La guerre leur fait vivre le pire, mais révèle le meilleur d’elles-mêmes. Sur le front français, Jo prend en charge un groupe d’hommes blessés. Des vies fragiles dont elle est le seul espoir et qu’elle entend protéger jusqu’au bout. Aux Philippines, Kay découvre l’enfer des camps de prisonniers japonais. Pour l’une et l’autre, la vie est devenue un défi quotidien. Les innocentes étudiantes d’hier se découvrent femmes et combattantes. Se retrouveront-elles à l’issue de cet interminable conflit ?

Avis

Deux femmes dans la tourmente relate l’histoire de deux amies qui sont séparées par la guerre. Toutes les deux infirmières, elles vont exercer leur métier au cœur du champ de bataille de la seconde guerre mondiale.

J’ai bien aimé cette lecture, elle a des points forts mais aussi des points faibles. D’un côté, j’ai eu du mal à rentrer dans ma lecture et je pense que c’est, en partie, à cause de la narration à la troisième personne que je trouve souvent impersonnelle. Dans ce genre de récits, je suis plus touchée quand ce sont les héros qui relatent leur histoire. De plus, il avait quelques longueurs qui ralentissent considérablement le rythme et notamment des passages ou chapitres où il ne se passait pas grande chose.

D’un autre côté, je n’ai pas pu rester de marbre devant la détresse de Jo et Kay. Teresa Messineo n’est pas tendre avec elles. Elles évoluent toutes les deux dans dans des zones de guerre où elles mettent, tous les jours, leurs vies en danger. Jo est coincée tout près du front sans possibilité de bouger et Kay est captive des Japonais. J’ai apprécié les derniers chapitres du roman qui sont plus dynamiques et où il y a enfin des rebondissements intéressants. On se surprend à avoir le cœur serré à attendre de voir quel sort l’auteure leur réserve. J’ai particulièrement aimé la petite romance que Jo va vivre.

Du côté des personnages, j’ai plus été touchée par Jo que par Kay à laquelle je n’ai pas pu m’attacher. Par ailleurs, j’ai trouvé l’histoire de Jo plus étoffée que celle de Jo. Dans les récits de guerre ce sont toujours des figures masculines qui sont mises en avant, ici, ce sont les femmes qui sont mises à l’honneur, plus particulièrement les infirmières. Elles n’avaient pas le droit d’être considérées comme des vétérans car on minimisait leurs efforts durant la guerre et je trouve cela injuste. Deux femmes dans la tourmente rend hommage à toutes ces infirmières qui ont donné leur vie pour en sauver d’autres.

« Elle écouta sans les entendre les reliquats d’un milliers de vie inachevées, les choses qu’ils n’avaient pas dites ou faites et qu’ils ne diraient ni ne feraient jamais. »

Deux femmes dans la tourment est un bel hommage à un beau métier, celui d’infirmière. J’ai bien aimé cette lecture qui nous plonge au coeur de la seconde guerre mondiale, malgré quelques longueurs et la narration à la troisième personne.

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “Deux femmes dans la tourmente

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s