The I-Land – Saison 1

Résumé

Lorsque dix personnes se réveillent sur une île inquiétante et hostile sans se souvenir de qui ils sont ni de comment ils sont arrivés là, ils se lancent dans une randonnée de tous les dangers dans l’espoir de revenir à la maison. Face à la pression physique et psychologique, ils vont devoir puiser dans des forces insoupçonnées pour survivre…

Bande annonce

Avis

La bande annonce et le synopsis de la série sont intéressants. Elle est comparée à un mixte de Lost et de Hunger Games, forcément ça m’a poussé à regarder.

Je ne vous conseille pas de regarder la bande annonce ou alors vous allez trouver le temps long pendant les 2 premiers épisodes. Ça ressemble plus à un Lost bon marché qu’à autre chose au début.

Je n’ai pas trouvé le début très convainquant parce que j’attendais qu’un certain élément dévoilé dans la bande annonce fasse son apparition, mais surtout parce que le comportement des naufragés n’était pas du tout crédible. À leur place, jeune naufragé, je ne penserai pas une seule seconde à nager ou à satisfaire ma libido mais plus à survivre. Il y a aussi beaucoup de prises de tête inutiles entre les personnages. Comme si la seule personne ayant un comportement logique ne peut pas l’expliquer de manière rationnelle.

Une fois la comparaison à Lost passée grâce à cet élément vu dans la bande annonce, je n’ai pas vu une once de Hunger Games. Ce n’est pas bien grave, la direction prise m’a plu.

Cette mini série comporte 7 épisodes et ne devrait pas avoir de seconde saison. La critique est assez mitigée et elle a raison. Malgré une intrigue interessante, la mise en scène n’est pas toujours convaincante. La série était prévue en une seule saison dès le début et pourtant la fin laisse quelques portes ouvertes.

La fin m’a laissé sur ma faim et j’aimerais bien avoir une suite mais il ne faut pas trop rêver. Même si c’est loin d’être un chef d’oeuvre, la série se laisse regarder et est rapide à voir. 7 épisodes de 40 minutes et on fait le tour.

Du côté du casting nous retrouvons Kate Bosworth (Loïs Lane dans Superman Returns), Natalie Martinez (Under the dome et d’autres séries) ou encore Alex Pettyfer (Quatre du film Numéro Quatre). Des prestations convaincantes sans plus ni moins. C’est plus les personnages qu’on a envie de baffer mais ça les acteurs n’y peuvent rien.

The I-Land est une série sympathique qui vous fera passer le temps à défaut de vous faire voyager. Bon à prendre pour les amateurs de S-F. J’ai bien aimé.

Fabien S.

8 réflexions sur “The I-Land – Saison 1

  1. Merci pour ta chronique, grâce à toi, je sais que cette série n’est pas pour moi… trop de sources de frustration et d’agacement possible xD Je vais donc passer mon tour et consacrer ce temps à autre chose, la lecture des nombreux titres qui trainent dans ma PAL par exemple 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s