La fourmi rouge

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu  pour cette lecture.

Titre: La fourmi rouge
Auteure:
Emilie Chazerand
Éditeur: J’ai lu
Parution : 02/10/2019
Catégorie: 
comédie
Nombre de pages: 
352

Résumé

Vania Strudel a 15 ans et:
– un père taxidermiste qui l’emmène au collège à bord de sa « ouafture »
– Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
– Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu’elle n’est pas une banale « fourmi noire » sans ambition.
Elle serait plutôt du genre « fourmi rouge »

Avis

Vania a 15 ans, elle fait son entrée en seconde et vit seule avec son père taxidermiste. Elle partage son brin de folie avec ses deux meilleurs amis Pierre-Rachid et Victoire. Notre jeune héroïne est souvent moquée à cause de son ptosis mais un jour, on lui dit qu’elle est une fourmi rouge! Qu’elle est unique et qu’elle devrait le mettre en avant, le revendiquer.

J’ai tellement adoré lire ce roman, c’est un beau coup de cœur. J’ai passé un excellent moment à rire de bon cœur grâce à la plume pleine d’humour d’Emilie Chazerand. Une histoire feel good et très touchante à la fois, sur une adolescente atypique. L’auteure nous livre avec justesse les tracas d’une tranche d’âge qui est celle de toutes les transitions. Elle évoque des thématiques telles que les familles monoparentales, le harcèlement scolaire, la différence, etc.

Vania est la star La fourmi rouge: elle est adorable, très attachante et émouvante. Avec sa personnalité arc-en-ciel, son ironie et son franc parler, elle n’hésite pas à faire entendre sa voix et ce, depuis sa prise de conscience qui a été déclenchée par ce mail qui lui ouvre les yeux: tu es une fourmi rouge Vania. Même si, avouons le, impossible pour notre héroïne de passer inaperçue: avec son ptosis, son père taxidermiste, son nom et son meilleur amis qui sort avec sa pire ennemie.  C’était hilarant de voir cette petite ado nous sortir des répliques et des réflexions à mourir de rire. C’était rafraîchissant de lire la vérité toute crue, ce que les autres pensent tout bas.

Coup de cœur pour La fourmi rouge où la plume de Emilie Chazerand mène avec brio humour, ironie et poésie. Impossible de ne pas tomber sous le charme de Vania, cette héroïne atypique, touchante et désopilante. Un festival de jeux de mots, de répliques bien trouvées et une galerie de personnages hauts en couleurs.

Citations

« Parfois, c’est fou à quel point on est plus beau dans le regard d’un autre que dans son propre reflet. »

« – Papa ? Je saigne…
– T’es tombée ? C’est la tête ? Tu as envie de vomir ? Parce que si tu as envie de vomir après t’être cognée violemment à la tête, ça peut être un traumatisme crânien et il faut aller aux urgences tout de suite !
– Alors, oui j’ai un peu envie de vomir, mais non ce n’est pas un traumatisme crânien.
– T’en es sûre ? J’ai lu un article sur Internet à propos d’un type qui s’était légèrement cogné le front avec son yoyo. Hé bah, deux heures plus tard, il était mort ! Raide, le gars !
– Papa. J’ai mes règles. C’est tout. »

« Derrière chaque porte de chaque pallier se jouent des petites tragédies ordinaires. Quand on se croise dans les escaliers, on a l’élégance de parler d’un peu de tout et surtout de rien. »

« On tirait des plans sur des tas de comètes qui ne traversaient jamais nos ciels bas de plafond. »

«  À côté de cette fille, Jean-Claude Van Damme, c’est Sartre. »

Djihane S.

10 réflexions sur “La fourmi rouge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s