Spiritual princess, tome 01

Je remercie les éditions Kazé pour cette lecture.

Titre: Spiritual princess, tome 01
Auteure: Nao Iwamoto
Traductrice: Anaïs Koechlin
Éditeur: Kazé
Catégorie: 
Shôjo
Pages: 192
Parution: 
17/01/2018

Résumé

Akihime a beau être la fille d’un tengu, un demi-dieu reclus sur sa montagne, elle vit parmi les humains avec sa mère et se réjouit de faire bientôt sa rentrée au lycée. Ce qui n’est pas le cas de Shun, son ami d’enfance, déterminé à devenir un tengu grâce à l’aide du père d’Akihime. Ces deux derniers aimeraient que la jeune fille prenne son destin de princesse spirituelle un peu plus au sérieux… Mais c’est Takeru, son charmant camarade de classe, qui occupe toutes ses pensées !

Avis

Akihime n’est pas une adolescente comme les autres, elle est fille d’un tengu et une humaine. Les tengus sont des créatures légendaires dans la religion populaire japonaise, considérés aussi comme des dieux. La jeune fille a fait le choix de vivre avec sa mère et se réjouit de faire son entrée au lycée. Entre son père et son meilleur ami qui veulent qu’elle accorde plus d’importance à son destin spirituel et ses préoccupations d’adolescente, Akihime, ne sait plus ou donner de la tête.

Voici un premier tome que je ne saurais comment décrire. D’un côté, le concept est intéressant: un shôjo qui met en scène une adolescente, fille d’une divinité qui veut qu’elle marche sur ses pas tandis que la principale concernée préférerait vivre une vie d’une humaine. J’ai donc été intriguée de découvrir tout le côté folklorique et c’était d’ailleurs très instructif. D’un autre côté, j’ai trouvé ce manga introductif, l’histoire est simple et manque de rebondissements. On se suit que le quotidien de l’héroïne avec quelques petites interventions de créatures surnaturelles.

Je pense que je lirai le tome 2 pour voir comment Nao Iwamoto fera évoluer son histoire et ses personnages, en somme, si elle est capable de nous surprendre par la suite. Je voudrais savoir si l’histoire se concentrera plus sur le côté folklorique ou sur la romance entre Aki et l’un de ses camarades de lycée. Je ne serai pas contre un entre deux. Aki est par ailleurs une héroïne assez sympathique et mignonne. Son histoire se laisse lire, même si les dessins de la mangaka ne m’ont pas totalement séduite, j’ai trouvé son coup de crayon pas assez précis, surtout avec les profils des personnages. Les décors quand à eux, sont bien dessinés.

Un premier tome en demi-tinte, j’attends de lire le tome 2 pour me faire une idée plus définitive. J’ai bien aimé le côté folklorique du manga et l’héroïne mais j’ai moins été séduite par l’histoire que j’aurais voulu plus dynamique.

Djihane S.

5 réflexions sur “Spiritual princess, tome 01

  1. Je n’ai pas été séduite par l’histoire pour ma part et je me suis arrêtée là.
    Je trouvais le propos un peu flou et noyé sous les clichés du shojo lycéen, ce qui est dommage avec le cadre original que proposait la série à la base V.V

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s