Déconfinez-moi

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu pour cette lecture.

Titre: Déconfinez-moi
Auteurs: Cécile Chomin, Georgia Caldera, Angéline Michel, Fanny Gayral, Lise Syven et Fanny André
Éditeur: J’ai lu (poche)
Parution : 20/01/2021
Catégorie: 
contemporain/ Nouvelles 
Nombre de pages: 
380

Résumé

Et si le confinement était prétexte au rire, à la légèreté et au romantisme ? En mars 2020, le confinement est officiellement décrété en France. Durant plusieurs mois, notre appartement, notre maison, nos quatre murs sont notre unique environnement. Nos plantes, nos animaux de compagnie et autres espèces étranges que sont nos enfants, maris, conjoints, parents, voisins ou encore colocs deviennent quant à eux nos seuls compagnons. Et si la période était l’occasion, outre les chamailleries et tracas divers, de se retrouver, se découvrir, s’aimer plus encore ?
Cécile Chomin, Georgia Caldera, Angéline Michel, Fanny Gayral, Lise Syven et Fanny André ont toutes imaginé une histoire rigolote. De la comédie romantique au feel good, chacune, dans son style, évoque le confinement avec humour. Six nouvelles aussi gaies que touchantes: de l’épouse à la mère de famille en passant par la célibattante !

Avis

Déconfinez-moi est un recueil de nouvelles dont les histoires se passent durant le premier confinement en 2020. Cécile Chomin, Georgia Caldera, Angéline Michel, Fanny Gayral, Lise Syven et Fanny André se prêtent au jeu de nous offrir des récits drôles, romantiques et feel good avec des personnages, en couple, célibataires, seuls ou accompagnés de colocataires ou d’animaux. 6 nouvelles, 6 univers différents.

J’ai beaucoup aimé le concept de ce recueil qui aborde, avec humour, un événement historique qui est encore frais dans nos mémoires. Ce qui est drôle est de pouvoir rire de situations que l’on a pu nous-mêmes vivre à partir de mars 2020. J’ai 3 nouvelles sur les 6 que j’ai adorées et 3 autres qui m’ont moins séduite. Commençons par celles qui m’ont le moins plu.

Retour en enfance de Lise Syven: Elle relate le quotidien d’Atrid qui se retrouve séparée de son mari durant le confinement et obligée de cohabiter avec son frère. Colocation qui ne va pas bien se passer.

Rendez-vous en terrain inconnu d’Angéline Michel: Gwenaëlle est influenceuse sur Instagram et va vivre le confinement avec son petit ami Corentin. Sa peur extrême du virus va mettre en danger son couple.

Allô Socrate ici Wondermum de Fanny Gayral: Iris, professeur de grec en congé parental. Elle doit gérer (difficilement)  toute la famille durant le confinement et se confie à son journal qu’elle a nommé Socrate.

Je n’ai pas réussi à m’attacher à leurs personnages et j’ai trouvé que leurs récits manquaient d’une touche de fantaisie que j’ai retrouvée dans les 3 titres suivants. C’était peut être trop accès sur la vie quotidienne pour moi. Il me manquait un petit quelque chose.

J’ai adoré les trois nouvelles suivantes que j’ai lues, d’ailleurs, en premier car je connaissais déjà la plume de leurs auteures. J’ai passé un excellent moment, j’ai ri de bon cœur. Fanny André, Cécile Chomin et Georgia Caldera ont réussi à transformer le confinement en une sacrée aventure. Je me suis attachée aux personnages et j’ai tournée avidement les pages pour savoir comment tout cela allait se terminer. J’étais bien triste de les quitter. La plume de ces trois là est addictive à souhait. Je pense que j’ai préféré les romances. J’ai apprécié le fait de voir des couples se former dans un contexte si improbable.

Merci à lui de Fanny André: Notre héroïne va se retrouver seule durant le confinement et va faire connaissance avec son voisin de balcon.

La guerre des balcons de Georgia Caldera: L’héroïne est institutrice en maternelle, elle va être confinée seule avec son chien. Après avoir rendu service à sa voisine, elle va rencontrer pour la première fois son nouveau voisin, désagréable à souhait. Dès lors, ils vont se déclarer la guerre par balcons interposés…

Ma mère, son chat, ma dépression de Cécile Chomin: J’ai eu un coup de cœur pour cette nouvelle, ma préférée du recueil. Victorine passe son confinement avec sa mère et son chat (qui veut dominer le monde). Elle va devoir télétravailler et dans ce contexte voir une certaines personne sous un autre jour…

Ce recueil a donc été une très bonne découverte. Humour, romantisme et confinement sont au rendez-vous pour nous parler, autrement, de cette période sombre de 2020.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s