La chambre aux papillons

Je tiens à remercier les Editions Charleston pour cette magnifique lecture.

Titre: La chambre aux papillons
Auteure: 
Lucinda Riley
Éditeur: 
Editions Charleston
Traductrice: 
Elisabeth Luc
Parution : 
09/11/2020
Catégorie: 
roman 
Nombre de pages: 
528

Résumé 

Dans la campagne du Suffolk, Admiral House trône. C’est la maison de famille de Posy Montague, l’endroit où elle a passé son enfance à courir après les papillons avec son père, avant d’y élever ses propres enfants. À près de 70 ans, elle doit pourtant se résoudre à se séparer de cette demeure qui a abrité ses plus grandes joies et ses plus grandes peines. Mais la réapparition soudaine de Freddie, son amour de jeunesse qui lui a brisé le coeur cinquante ans auparavant, va tout bouleverser. Car il se pourrait bien qu’Admiral House n’ait pas encore révélé tous ses secrets… Une captivante fresque multigénérationnelle, combinant personnages inoubliables et secrets déchirants, comme Lucinda Riley en a fait sa spécialité.

Avis

Lucinda Riley est mon auteure préférée et je m’attends toujours à ce que ses livres soient plus que des coups de cœurs. C’est pour cela que je mets la barre très haut, quand il s’agit d’elle. C’est dans cet été d’esprit que j’ai commencé ma lecture de La chambre aux papillons. Malgré ma persévérance dans cette lecture, la magie n’a pas vraiment opéré avec ce titre. J’ai certes bien aimé dans l’ensemble mais il m’a manqué un petit quelque chose pour être totalement séduite.

Le roman est bien évidemment bien écrit: Lucinda Riley a une talent certain pour la fiction. Il m’a fallu néanmoins une bonne première partie pour que ma curiosité soit titillée. Je pense que cela est dû aux nombreux personnages à suivre, je préfère quand l’auteure se focalise sur un ou deux personnages principaux par tome ou roman. Etant donné que je n’ai pas pu m’attacher à certains, je ne lisais pas leur passages avec entrain. Cela a induit des longueurs et une attente que les choses avancent enfin. Deux protagonistes ont néamoins attirés mon attention. D’abord, Posy que l’on suit dans le présent et dont on découvre également le passé. C’était une petite fille puis une femme qui a su avancer avec son temps. Intelligente et dont j’ai particulièrement apprécié les amours. Ensuite, Amy, l’épouse du fils ingrat de Posy qui a su, quand à elle, me toucher. C’est le genre de personnes qui privilégient le bonheur des autres au leur.

Je reconnais le talent de Lucinda Riley pour tisser des histoires dont on ne découvre toute la complexité qu’à la fin ou du moins lors des derniers chapitres. J’ai donc apprécié les révélations et liens entre tous ses personnages. Je regrette néamoins les longueurs et certains personnages qui ne m’ont pas séduite. J’ai bien aimé ce roman même si ça ne sera pas une lecture marquante comme les autres titres de l’auteure.

Djihane S.

Une réflexion sur “La chambre aux papillons

  1. Pingback: Bilan lectures février 2021 | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s