Chacun ses goûts, tomes 1 et 2

Je remercie les éditions Kana pour l’envoi du tome 2.

Titre: Chacun ses goûts, tomes 1et 2
Auteure: Machita
Traductrice: 
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 176 – 
Catégorie: 
Seinen
Parution : 06/11/2020 – 2021

Résumé

Haru est une jeune fille otaku qui n’a aucun intérêt pour les relations humaines. Elle travaille et consacre son temps libre et son argent à sa passion. Un soir, dans un café et après une soirée arrosée, elle rencontre une très belle femme, Ao. Elle se révèle être un homme travesti. Ao va lui qui fait prendre conscience à la fois qu’elle n’a pas à avoir honte de son côté otaku et qu’elle peut vivre comme elle en a envie mais aussi que cela ne doit pas l’empêcher de faire attention à elle ! Ao aide Haru à changer son point de vue sur elle-même et sur les autres. Ils s’entendent si bien qu’ils décident de vivre en colocation. L’une des règles de leur coloc’ : chaque semaine, ils doivent préparer un bento l’un pour l’autre.

Avis

Haru est une Otaku qui préfère vivre seule et profiter pleinement de ses passions. Elle a encore moins d’intérêt pour les relations humaines et elle est heureuse ainsi. Lors d’une soirée bien arrosée, elle va rencontre Ao. Elle le prend pour une femme au début mais c’est un homme avec des traits féminins. La plus improbable des relations va dès lors débuter. Ces deux-là décident de vivre en collocation dont la principale règle est de se préparer un bento l’un pour l’autre, une fois par semaine.

« Ne vous laissez pas écraser par la « normalité » des autres et de la société. »

J’ai beaucoup aimé les deux tomes de Chacun ses goûts. Ils ont été une très agréable surprise. Je me suis laissée emporter par la douceur de ce titre, la bienveillance de ses deux héros et le côté feel good de l’histoire. Malgré le fait que Machita évoque le sujet de la différence qui n’est pas toujours bien vue au sein de notre société, j’ai trouvé que la mangaka évoque le sujet avec beaucoup de sensibilité et de positivité. Dans le tome 1, les deux héros s’apprivoisent. Ils apprennent à vivre ensemble et chacun a une influence positive sur l’autre. Dans le second tome, nous faisons la connaissance de d’autres protagonistes et le récit gagne en profondeur.

J’ai été émue et très touchée par l’innocence qui émanait de la relation entre l’Otaku Haru et Ao, une One (un garçon très féminin, se traduit par grande sœur). Je me suis tout de suite attachée à eux et je me suis identifiée à Haru et son côté geek mais aussi à Ao, et son côté maman poule. Deux personnages hauts en couleurs, adorables et que j’ai tellement aimé suivre. Tout l’univers des passions est mis en avant avec des sujets bien particuliers. La cuisine, par exemple, qui prend une large part dans le manga. J’ai apprécié les petites recettes que l’on retrouve à la fin de chaque chapitre. J’ai même envie de me faire des bento.

En somme j’ai beaucoup aimé ce titre et j’ai hâte de lire la suite. J’ai apprécié l’accent mis sur la cuisine et les différents petits plaisirs et passions de la vie. Un titre feel good, porteur de bonnes ondes positives.

Djihane S.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s