Derrière les grilles de Summerhill

Je tiens à remercier les éditions City pour cette lecture.

Titre: Derrière les grilles de Summerhill
Auteure:
Nikola Scott
Éditeur: City
Nombre de pages: 368
Catégorie:
roman féminin
Parution: 13/01/2021

Résumé

Alors qu’elle s’apprête à donner naissance à son premier enfant, Chloe semble tout avoir pour être heureuse. Pourtant, derrière la façade d’une vie de famille parfaite, c’est une jeune femme blessée. Un jour, le hasard conduit ses pas à Summerhill, une grande propriété en bord de mer.
C’est là que vit Madeleine, une vieille dame qui a passé toute sa vie dans ce lieu enchanteur. Malgré leur différence d’âge, les deux femmes se rapprochent et Chloe devine que de douloureux secrets hantent Madeleine depuis la fin des années 1930. Alors que le monde bruissait des rumeurs de la guerre, les drames se sont succédé derrière les grilles de Summerhill. Chloé découvre que sa vie et celle de la vieille dame ont d’étranges similitudes. Dans les méandres de l’histoire de cette famille, Chloe va chercher à percer ses propres secrets…

Avis

L’histoire se déroule entre deux époques. Nous suivons Maddy au début de la seconde guerre mondiale et Chloé à notre époque. Deux époques différentes qui finissent par se rejoindre dans le présent quand Chloé accepte de réaliser un portrait de Madeleine, une vieille dame vivant seule dans le domaine de Summerhill.

Sur le papier, ce roman avait tout pour me plaire mais je suis malheureusement passée à côté. Je n’ai pas été séduite par le récit qu’il soit dans le présent ou dans le passé. ll me manquait un petit quelque chose pour me permettre de m’immerger. Dès le début de ma lecture, j’étais dans l’attente de ce quelque chose. J’avais l’impression qu’il ne se passait rien de significatif et j’aurais aimé avoir au moins un élément qui aurait pu titiller ma curiosité. L’œuvre peine d’ailleurs à démarrer mais quand ça commence à bouger, je pense que j’ai fini par me détacher de ma lecture.

J’étais perdue durant ma lecture, surtout quand je ne voyais pas le rapport entre les deux époques. J’avais l’impression de lire deux romans différents. L’intérêt de ce genre de récits est que le présent et le passé finissent par se rejoindre. J’ai trouvé qu’ici le lien établi était assez faible. Même quand les secrets finissent par éclater au grand jour, cela n’a pas eu d’effet sur moi. Dans tout cela, je n’ai même pas eu le temps de m’attacher aux personnages.

Je n’ai malheureusement pas été séduite par Derrière les grilles de Summerhill dans lequel je n’ai pas réussi à m’immerger.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s