La révérence de l’éléphant

Je tiens à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Titre: La révérence de l’éléphant
Auteure: Laura Trompette
Éditeur: Charleston 
Nombre de pages: 384
Catégorie: 
roman contemporain
Parution: 09/02/2021

Résumé

Marguerite est comme l’Eléphant de Tanzanie : dans son EHPAD cannois, elle sent que son monde rétrécit. Elle veut tirer sa révérence, mais en France, ce choix ne lui appartient pas. Alors elle entend bien mourir ailleurs, dans la dignité. Avant cela, elle a une dernière tâche à accomplir : redonner goût à l’amour à Emmanuel. Son petit-fils, photographe animalier en Tanzanie, lui semble plus préoccupé par le sort des éléphants d’Afrique que par la solitude dans laquelle il s’est enfermé. La solitude, c’est aussi le lot de Roxanne, depuis qu’elle a abandonné sa carrière de joueuse de poker pour trouver un sens à sa vie. Son arrivée dans la maison de retraite de Marguerite va bousculer leur destin.

Avis

Marguerite est une vieille dame qui vit en EPHAD dans le sud de la France. Elle vient d’apprendre qu’elle a un cancer. Elle aurait voulu pouvoir choisir la manière dont elle quittera ce monde qui ne la fait plus rêver. Elle est la grand-mère d’Emmanuel, photographe animalier en Tanzanie et un fervent défenseur des Eléphants. Entre ces deux-là nous retrouvons Roxane, ancienne joueuse de poker.

Voici une lecture que j’ai trouvée, à des moments, touchante, surtout grâce au personnage de Marguerite qui en décidant de partir va chambouler son entourage. Bien évidemment en France, cela est interdit mais elle avait envie d’aller ailleurs pour mourir en paix. Les thématique abordées dont le choix de mourir et le combat pour la protection de la faune et de la flore ne manquent pas d’intérêt mais j’avoue qu’il m’a manqué un petit quelque chose pour être totalement séduite par cette lecture.

Cela est sûrement dû au fait que je n’ai pas pu m’attacher aux personnages de ce roman. Marguerite m’a bien évidemment fait de la peine mais Emmanuel et Roxane, n’ont pas su titiller ma curiosité. J’ai trouvé qu’ils manquaient de profondeur. Ils étaient là pour graviter autour de Marguerite et je n’ai donc pas apprécié les chapitres qui les concernaient. De plus, j’ai vraiment de plus en plus de mal avec la narration à la troisième personne que je trouve dans certains cas, impersonnelle. J’ai donc ressenti une distance entre moi et le récit. Je n’ai pas pu totalement m’y immerger.

En somme, malgré le fait que le roman aborde des thématiques intéressantes et que Marguerite soit un personnage touchant, je n’ai pas réussi à être vraiment séduite par ce roman. Le tout était peut être un peu trop réaliste à mon goût. 

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s