Marine blue, tomes 1 à 4 (série terminée)

 Titre: Marine blue, tome 1 à 4
Auteure: Ai Yazawa
Traducteur: Patrick Honoré 
Éditeur: Delcourt
Catégorie: 
Shôjo
Pages: 173-197-193-210
Parution : 2015

Résumé

Haruka mène une vie paisible au bord de la mer. L’insouciance de sa jeunesse se mêle à la douceur du vent qui, chaque jour, vient caresser son visage. Mais vient le jour où Arikawa, son amour de jeunesse, revient d’un long voyage en Amérique. Pourquoi est-il parti sans rien dire ? Et n’est-il revenu que dans l’unique but de battre Ipei, le cousin de Haruka, dans une compétition de surf ? 

Avis

Nana a toujours été mon manga/anime préféré de tous les temps et il était plus qu’urgent que je découvre les autres œuvres de la mangaka.

Marine Blue est une série de 4 tomes qui relate l’histoire de Haruka, adolescente qui vit au bord de la mer. Sa vie est est paisible jusqu’au jour où son amour d’enfance, Arikawa, revient d’une longue absence. Entre compétitions de surf, rivalités avec son cousin Ipei, le jeune homme va plus que bouleverser le quotidien de notre héroïne.

J’ai beaucoup aimé cette série pleine de douceur. On est loin de l’intensité de Nana mais c’est un manga tout mignon qui se lit vite. L’histoire est parfois hésitante, on se rend compte que c’est l’une des premières œuvres d’Ai Yazawa, on y retrouve néamoins les bases de ce qui va faire son succès après. J’ai apprécié le fait qu’on ait un univers qui définit Marine blue: le surf, la mer, les amours de jeunesse et une certaine candeur que j’ai trouvée toute mignonne. Je ne me suis pas ennuyée car chaque volume nous réserve son lot de rebondissements. La mankaka arrive à insuffler à ses récits ce petit quelque chose qui nous donne envie de tourner les pages pour en savoir plus.

Du côté des personnages, Haruka est une héroïne qui peut agacer avec sa naïveté: bon nombre de situations auraient pu être plus simples si elle n’était pas aussi timide mais on va dire que c’est cela qui permet à l’histoire d’avancer. J’ai fini par m’attacher à elle. Elle est gentille et on ne peut qu’apprécier son envie de rendre son entourage heureux. Elle prend toutefois de l’assurance au fil des tomes. Arikawa est un héros plein de mystère. J’avoue que j’avais du mal à le cerner parfois mais son côté secret fait son charme. Ipei est un protagoniste touchant, même si je lui ai préféré Arikawa. Je pourrai volontiers lire une série sur lui. Ai Yazawa nous offre finalement des personnages assez étoffés et variés.

Une série courte bien sympathique que j’ai beaucoup aimée découvrir. Une histoire toute mignonne, pleine de rebondissements et une romance touchante au cœur de l’univers du surf et de la mer.

Djihane S.

 

Un commentaire

  1. Je suis plus partagée que toi sur ce titre que je trouve mignon mais avec pas mal de failles. J’ai notamment trouvé une dramaturgie trop poussée au milieu avec Ippei…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s