Souvenirs en bataille

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre:  Souvenirs en bataille (one shot)
Auteur: Shikabane Sensei
Traducteur: Alexandre Fournier / Isabelle Bovey 
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 184
Catégorie: 
Seinen
Parution : 
22/04/2021

Résumé

Shikabane n’a jamais connu sa mère. Abandonné par son père, c’est aux côtés de sa grand-mère qu’il vivait, enfant, dans la pauvreté. Mais grâce à la bonté de cette dernière, malgré un quotidien difficile et les propos blessants de ses camarades, il a réussi à grandir et se construire. Devenu adulte, il croyait enfin pouvoir profiter de la vie. Hélas, quand sa grand-mère semble montrer des signes de démence sénile, Shikabane perd pied et ne sait pas comment réagir…

Avis

Souvenirs en bataille est un récit autobiographique dans lequel Shikabane relate sa vie auprès de sa grand-mère. N’ayant jamais connu sa mère, c’est elle qui s’est occupée de lui, depuis son enfance. Dans un foyer pauvre mais plein d’amour. Une fois adulte, il croyait pourvoir enfin profiter de la vie: il a désormais un bon salaire, des amis et même une copine. Sa grand-mère se comporte étrangement, elle est atteinte de démence sénile. Le jeune homme devra alors s’occuper d’elle.

J’ai adoré cette lecture, elle m’a touchée en plein cœur et m’a surtout fait beaucoup pleurer. J’ai trouvé ce récit profondément triste. Il m’a brisé deux fois le cœur: La première fois, c’était à la lecture de l’enfance de Shikabane. Il a dû subir la méchanceté de ses camarades parce qu’il n’avait pas de maman et qu’il était pauvre. Sa grand-mère faisait tout son possible pour lui offrir ce qu’elle pouvait. La seconde fois, lorsque la démence sénile a commencé à envahir, petit à petit, notre gentille mémé.

J’ai eu un coup de cœur pour la grand-mère, pour moi c’est une super-héroïne. Elle n’a presque rien et elle dédie quand même toute sa vie à son petit fils. Elle est très attachante, bienveillante et tellement généreuse. Quand on voit sa santé se dégrader, c’était une chose très dure à lire pour moi. Cette femme si forte qui devient un enfant dont on doit prendre soin. Shikabane quand à lui, ne veut pas forcément se donner le beau rôle. J’ai été touchée par sa sincérité. Il n’hésite pas à nous confier que ce n’était pas toujours facile de s’occuper de sa grand-mère et il a forcément des regrets sur la manière dont il a agi à tel ou tel moment.

Voici un manga qui a été dur à lire. J’ai beaucoup pleuré en découvrant l’enfance de Shikabane et encore plus en suivant la maladie de sa grand-mère. Un témoignage poignant qui nous rappelle à quel point c’est important de prendre soin des gens que l’on aime. Le style graphique est assez simple, il peut rebuter certains mais ce one-shot vaut le coup d’être lu. J’ai adoré!

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s