Je crois que mon fils est gay

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Je crois que mon fils est gay
Auteur: Okura
Traducteur: Jordan Sines 
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 124
Catégorie:  Seinen
Parution : 
27/05/2021

Dans Je crois que mon fils est gay, Okura nous plonge dans l’intimité et le quotidien d’une famille ordinaire, au sein de laquelle une mère aimante attend patiemment que son fils soit prêt à lui faire son coming out. Véritable rayon de soleil, ce manga saura séduire les petits comme les grands !
Le quotidien de Tomoko Aoyama, mère au foyer, est très chargé ! Et depuis quelque temps, elle a bien remarqué que Hiroko, son fils aîné, a l’air de cacher quelque chose… Très observatrice, elle devine sans mal qu’il est gay, mais ce dernier ne semble pas encore prêt à le lui dire. Alors en attendant, elle veille sur lui en silence, tout en cherchant à créer un foyer aimant et ouvert

Avis

Hiroko a beau vivre dans une famille aimante, il n’arrive pas à faire son coming out. Sa mère a bien remarqué qu’il aimait les garçons et attend patiemment qu’il soit prêt pour lui en parler. Dans des épisodes tranche de vie et avec une grosse dose d’humour, l’homosexualité est abordée avec bienveillance.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. J’ai passé un excellent moment en compagnie de Hiroko et de sa famille. L’humour est omniprésent et j’ai donc ri de bon cœur, face aux situations du quotidien de notre jeune adolescent. Il n’arrête pas de gaffer sur son orientation sexuelle et il essaye d’esquiver la tant redoutable confession. La mère est au courant et prête à l’accueillir alors que le père, avec ses propos homophobes ne serait peut être pas aussi ouvert. J’ai apprécié le format tranche de vie: chaque chapitre est un épisode dans la vie de nos protagonistes. C’était attendrissant et on ne peut qu’apprécier le fait que Okura aborde l’homosexualité avec tant de légèreté. Après tout, Hiroko n’est qu’un ado comme les autres, avec ses petites habitudes et ses crush.

Les personnages sont bien évidemment hautement attachants. Hiroko est si naïf et ses réactions sont drôles et attendrissantes. J’ai également aimé sa maman qui a juste envie que son fils soit bien dans sa peau et bien dans sa tête. Tous les deux se posent des questions sur l’homosexualité, l’amour et les relations humaines. Le petit frère parait effacé mais très à l’écoute des membres de sa famille. C’était mignon de le voir venir au secours de son grand frère pour les éviter des réponses gênantes.

Un titre à découvrir assurément qui nous parle avec beaucoup de tendresse et de bienveillance d’homosexualité. J’ai autant aimé les personnages, leur quotidien que l’humour d’Okura. Une jolie découverte.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s