Si nous étions adultes

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Si nous étions adultes
Auteure: 
Takako Shimura
Traduction: 
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Josei
Parution : 
10/11/2021

Résumé

Ayano est professeure d’école primaire. Un soir, après une longue journée de rencontres avec les parents des élèves, elle décide de faire un détour avant de rentrer chez elle. Dans le petit bar-restaurant qu’elle aime fréquenter, elle rencontre Akari. Entre elles, le courant passe très vite… Sous l’effet de l’alcool, les deux femmes finissent par s’embrasser. Mais Ayano n’est pas aussi libre qu’elle le laisse paraître…

Avis

Ayano est maitresse d’école. Après une dure journée de travail, elle décide d’aller dans son bar restaurant préféré. Elle y fait la connaissance d’Akari. Il a suffit de quelques verres pour que le courant passe et elles finissent même par s’embrasser. Cela dit, Ayano n’a pas dit toute la vérité sur sa situation amoureuse.

Voici une lecture qui ne m’a pas laissée indifférente, étant donné que l’un des sujets traités est très sensible à mes yeux: l’infidélité. Ayano n’a jamais eu de relation homosexuelle et elle est en couple avec un homme. Je trouve qu’alcoolisée ou pas, rien ne justifie à mes yeux son écart de conduite. On peut trouver « beau » cet amour naissant entre les deux femmes, cela dit, pour moi tromper quelqu’un n’est pas glamour. J’ai plus eu d’empathie et de peine pour le mari que pour l’esprit torturé, par ces nouveaux sentiments ressentis, par les deux complices. L’œuvre de Takako Shimura ne manque pas pour autant d’intérêt malgré le fait qu’elle aborde un thème qui me révolte. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé, mais mon avis dépendra vraiment de comment la mangaka va faire évoluer son histoire. Ce serait rédhibitoire si elle choisit de rendre belles l’infidélité et la tromperie. Il est inconcevable à mes yeux que l’on fasse sciemment mal à une personne avec qui on est supposé passer sa vie.

Vous l’avez compris, les deux héroïnes de la série ne m’ont pas touchée mais plutôt révoltée. Encore une fois, tout dépendra des choix qui seront fait par la suite et je continuerai à les juger sévèrement si elles continuent à faire du mal au mari. Ce dernier est mon personnage préféré car lui, il n’a rien demandé et ce bouleversement surgit dans sa vie sans qu’il s’en rende compte. Un événement en particulier m’a brisé le cœur et je trouve que cet homme mérite qu’on s’y intéresse d’avantage. Affaire à suivre donc.

Amour naissant, homosexualité et infidélité sont autant de thèmes forts que Takako Shimura aborde avec émotion. Il est clair que les deux héroïnes ne m’ont pas touchée mais révoltée et j’espère que cette série ne s’appliquera pas à rendre l’infidélité glamour. Je me suis toutefois attaché au personnage secondaire: le mari qui n’est pas au bout de ses surprises.

Djihane S.

5 commentaires

  1. Oups l’autrice a le chic pour nous prendre à rebrousse poil, c’était déjà le cas dans Comme un adieu. J’espère cependant qu’elle saura me convaincre comme ce fut le cas avec cette série.
    Réponse ce weekend si tout va bien 😁

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s