Et que quelqu’un vous tende la main

Merci à Carène Ponte et Fleuve éditions pour cette lecture.

Titre: Et que quelqu’un vous tende la main
Auteure: 
Carène Ponte
Éditeur:
 Fleuve éditions
Nombre de pages: 288
Catégorie: 
roman contemporain
Parution: 
07/04/2022

Le Jardin des Cybèles est une maison de repos qui accueille des personnes abîmées par la vie. Cet été-là, elle ouvre ses portes à deux nouvelles pensionnaires : Valérie et Anna.
Quelques jours après leur arrivée, elles font la connaissance de Charline, la propriétaire d’un petit salon de thé voisin. Ce lieu chaleureux devient un véritable refuge pour les deux femmes, qui adorent s’y retrouver pour déguster des gâteaux tout en bavardant.
Mais une nouvelle dramatique va chambouler l’existence de Charline et perturber ce fragile équilibre. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Le temps de ce séjour improvisé, elles comptent bien réapprendre à profiter de la vie?!

Avis

Valérie et Anna sont toutes les deux abîmées par la vie. Chacune décide d’aller séjourner au sein du jardin des Cybèles. Elles ne se connaissent pas mais leur rencontre va leur permettre de mettre des mots sur leurs maux. Charline est propriétaire d’un salon de thé cosy, pas loin de la ce ce centre de repos, où elle y fait d’abord la connaissance de Valérie, ensuite celle d’Anna. Le trio va embarquer dans une aventure humaine qui va les surprendre et les libérer.

J’ai adoré cette lecture. Je suis ravie de retrouver la très belle plume de Carène Ponte dans un texte poignant qui m’a touchée en plein cœur et émue aux larmes. Le roman est construit à trois voix pour que l’on puisse découvrir, progressivement, le destin de ces trois femmes extraordinaires. L’histoire n’est pas si facile à lire car elle traite de thématiques crève-cœurs: le deuil d’un enfant, la maladie, la peur de répéter les erreurs de ses parents, les relations toxiques, le lâcher prise… l’auteure nous offre un concentré d’émotions en peu de pages.

Valérie a vécu avec une mère célibataire absente, qui l’a rendue responsable de la désertion du père. Elle n’était donc pas un bon modèle maternel. Elle a donc grandi avec cette peur de devenir une mauvaise mère, ce qui a mis de la distance entre elle et ses deux filles. Ce n’est que lorsqu’un drame survient qu’elle décide de tout plaquer pour aller guérir ses blessures passées. Anna quitte tout également pour tenter d’apaiser le chagrin d’une perte qu’elle vient de subir. Charline, apprendra une nouvelle qui bouleversera sa vie. J’ai apprécié chacun de ces personnages. Des héroïnes qui vont se sauver mutuellement. Elles sont très attachantes et on peut facilement s’y identifier.

Un roman émouvant sur la naissance de très belles amitiés, une belle leçon de vie, une leçon sur la résilience. La plume de Carène Ponte est belle et nous embarque dans le cœur de trois femmes aussi fortes que fragiles, que l’on a envie de connaitre et de consoler. Il y a de la douleur, de la tristesse mais aussi de l’espoir et du lâcher prise. J’ai adoré cette lecture!

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s