Top Gun 2: Maverick 

Synopsis

Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete “Maverick » Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d’essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n’aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley “Rooster” Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick “Goose” Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d’une mission qui exigera les plus grands des sacrifices.

Bande annonce

Avis

J’avais beaucoup aimé le premier Top gun sorti en 1986, c’est un film culte qui a contribué à la notoriété de Tom Cruse. Quelques années plus tard, il endosse, de nouveau, le rôle de Maverick pour revenir entrainer un jeune escadron des meilleurs pilotes des USA pour une mission très spéciale. Entre la nouvelle et l’ancienne génération, la tension est palpable surtout entre Maverick et le fils de son ancien ami Goose.

Je suis allée voir ce film avec une certaine nostalgie, je n’avais pas d’attentes particulières et j’ai finalement adoré cette suite. Cette dernière rend hommage au premier volet et les clins d’œil sont nombreux: nous revoyons certains anciens personnages, nous avons droit à une bande son qui allie parfaitement chansons modernes et chansons cultes qui ont contribué à rendre le premier Top gun inoubliable. Maverick reste le pilote le plus rapide de tous les temps et il va donner une bonne leçon d’humilité aux petits nouveaux. Il devra leur enseigner à dépasser leurs limites mais surtout à être une équipe au lieu de se la jouer solo. Pas facile donc d’avoir l’esprit de camaraderie quand chaque membre veut se mettre en avant. Mention spéciale pour la scène de football américain sur la plage qui n’est pas sans rappeler la version de Top gun 1.

Du côté des personnages, nous sommes gâtés. C’était drôle de retrouver le fils de Goose, Rooster, interprété par l’excellent Miles Teller. J’avoue que je n’avais d’yeux que pour lui et non pas Tom Cruse qui, au passage, ne fait pas du tout son âge (59 ans) et il a gardé la fougue et le corps de ses jeunes années. Miles Teller est de ma génération et j’ai toujours trouvé que c’était un acteur à suivre. Les rivalités sont au rendez-vous ainsi que les blessures du passé. Les autres nouveaux protagonistes relèvent avec brio le défi de nous faire passer un excellent moment plein d’adrénaline, d’action et de suspense.

Une excellente suite qui est certes un hommage au premier Top gun mais elle se démarque aussi avec de nouveaux personnages de la nouvelle génération d’acteurs qui n’ont rien à envier à leurs ainés. J’ai donc passé un super moment avec un film divertissant avec un beau souffle nostalgique. Miles Teller est une très belle excuse pour regarder ce film, entre autres.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s