Miss Charity, tome 1 : L’enfance de l’art

Titre: Miss Charity, tome 1 : L’enfance de l’art
Auteurs: Loïc Clément, Marie-Aude Murail 
Illustratrice: Anne Montel
Éditeur: Rue des Sèvres
Catégorie: BD
Pages: 120
Parution : 
19/02/2020

Résumé

En 1880, Charity est une petite fille de la bonne société anglaise. Endeuillée par la mort de ses petites soeurs, sa famille lui accorde peu d’attention ; aussi se réfugie-t-elle auprès de sa bonne, Tabitha. Elle élève également des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope et apprend Shakespeare par coeur, espérant qu’un jour quelque chose rompra sa solitude.

Avis

Miss Charity est une BD adaptée du roman du même nom de Marie-Aude Murail. L’histoire nous plonge dans l’Angleterre du XIXème siècle où l’autrice puise son inspiration dans la vie de Beatrix Potter, notamment connue pour Pierre Lapin. On y rencontre Charity, une petite fille de la bonne société qui s’ennuie dans le quotidien qu’on lui impose: rester silencieux, respectueuse des règles, etc. Pour s’occuper, elle passe son temps avec la nursery avec sa bonne Tabitha mais surtout avec les animaux qu’elle recueille pour en prendre soin et les étudier. Elle se découvre également une passion pour le dessin.

Je n’ai pas eu le plaisir de lire le roman, c’était donc pour moi une totale découverte qui m’a ravis. J’ai adoré ce titre dont je suis tombée sous le charme dès les premières pages. L’objet livre est lui-même magnifique. Avec sa couverture rigide, son grand format et le confort de lecture rendu possible grâce aux superbes illustrations d’Anne Montel qui donnent une réelle identité et vie à l’histoire. Cette dernière était tellement attendrissante et nous plonge dans l’univers coloré d’une petite fille à l’imagination débordante. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire car notre pour notre héroïne chaque jour est une aventure. C’était dépaysant et rafraîchissant.

Charity est adorable et j’ai tellement aimé la voir grandir et laisser son imagination s’épanouir. Malgré son jeune âge et son époque, elle était ambitieuse et n’avait pas envie de se contenter du rôle qu’on veut lui imposer. Bien au contraire, elle sait faire entendre sa voix et j’ai hâte de lire la suite de ses aventures et celles de ses compagnons humains et animaux.

Une BD toute douce, pleine de bienveillance sur le pouvoir des rêves. Charity est touchante, un véritable rayon de soleil, un esprit libre que l’on a envie de suivre jusqu’au bout du monde. L’univers graphique est magnifique ses dessins, ses couleurs sont un régal pour les yeux, ainsi que l’histoire. J’ai adoré!

Djihane.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s