Les monstres de Rookhaven, tome 1

Titre: Les monstres de Rookhaven, tome 1
Auteur: Padraig Kenny 
Illustrateur: Edward Bettison 
Éditeur: Lumen
Traductrice
: Julie Lafon
Parution : 
20/01/2022
Catégorie: 
young adult
Nombre de pages: 375

Mirabelle habite un mystérieux manoir en pleine forêt avec une famille un peu particulière. Il y a par exemple son oncle Bertram, capable de se transformer en féroce grizzly, ou sa tante Eliza, dont le corps entier est composé de centaines d’araignées… Autrefois chassés par les hommes (qu’ils avaient, il faut dire, une fâcheuse tendance à dévorer), ces monstres ont conclu un Pacte avec le village le plus proche : en échange d’un approvisionnement régulier en vivres, ils ont juré d’épargner leurs voisins. Jusqu’au jour où deux orphelins, Jem et Tom, réussissent à franchir la barrière magique qui isole le manoir du reste du pays. Or si cet Enchantement permet à Mirabelle et à sa famille de rester cachés aux yeux de tous, c’est qu’une créature bien pire qu’eux encore les menace. Tandis que la jeune fille se lie d’amitié avec les deux enfants et s’ouvre peu à peu au monde extérieur, le danger se rapproche inexorablement…

Avis

Mirabelle habite un mystérieux manoir, bien caché dans la forêt. Sa famille est particulière car chaque membre peut se transformer en animal ou possède des dons surnaturels. Cet étrange groupe peut vivre en paix grâce à un pacte conclu avec les humains du village d’à côté. Quand Jem et son frère Tom arrivent à traverser l’enchantement qui protège la bâtisse, les problèmes ne sont sûrement pas très loin. Et si une créature menaçait ces monstres d’un autre genre ?

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui m’a fait penser à l’ambiance de la saga: Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je ne pouvais donc que tomber sous le charme de ces créatures qui font peur mais qui sont en réalité adorables, ou presque. L’univers est très bien construit: sombre, parfois inquiétant et avec un côté gothique. J’ai aussi apprécié l’objet livre, lui-même, dont les illustration, en noir et blanc, donnent parfaitement vie au monde imaginé par Padraig Kenny et sa très belle couverture. L’histoire, quand à elle, est captivante: on découvre cette famille étrange, ses spécificités et ses habitudes. Notre immersion est aussi soudaine que surprenante que l’on vit aux côté de Jem, Tom et leurs hôtes.

Le livre est une bonne introduction dans le style fantastique horrifique sans que cela fasse trop peur. Le tout reste plutôt soft et je n’ai pas pu m’empêcher d’approuver les beaux messages que l’auteur tâche de partager avec ses lecteurs sur la bienveillance, la gestion du deuil, la différence et l’entraide. Nos personnages sont d’ailleurs là pour nous faire vivre une belle aventure et on s’y attache facilement. Mirabelle a un grand cœur et n’hésite pas à donner d’elle-même pour aider les autres. Jem lui ressemble et on la voit panser ses blessures petit à petit. Parmi les monstres du manoir, j’ai ma petite préférence: Goret a un petit quelque chose qui le rend vraiment spécial…

En somme, cette lecture a été autant ludique qu’originale. J’ai apprécié la jolie plume de Padraig Kenny, son histoire captivante et l’univers sombre du manoir Rookhaven. Les belles illustrations d’Edward Bettison agrémentent l’ambiance fantastique gothique horrifique du roman. N’oublions pas non plus la jolie galerie de personnages éclectiques.

Djihane.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s