La Maison Chapelier, tome 2

Je tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette lecture.

Titre: La maison Chapelier, tome 2
Auteur
:   Tamzin Merchant 
Traductrice:  Paola Escobar
Éditeur: Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Catégorie:  roman jeunesse – Fantastique
Nombre de pages: 464
Parution: 22/09/2022

Résumé

Une héroïne intrépide, une carte mystérieuse, des secrets de famille et des tempêtes magiques: la suite des aventures enchantées et merveilleusement loufoques de Cordelia Chapelier.
Toutes les nuits, Cordelia parcourt les rues de Londres en quête d’indices pour retrouver la trace de son père. Elle découvre alors la ville en proie à la plus terrible des menaces: la magie est en train de disparaître! Pour la préserver, Cordelia doit relever un défi impossible: créer une alliance entre toutes les familles d’artisans, qui depuis des générations se détestent copieusement.

Avis

Avis tome 1

Suite et fin des aventures de l’intrépide Cordélia dans sa quête de retrouver son père disparu, que tout le monde croit mort. Si elle peut, par la même occasion, sauver la magie de son monde, elle est prête à tout. Dès les premières pages Tamzin Merchant nous plonge au cœur de l’action et garde un rythme soutenu jusqu’à la fin de son roman. Ce ne sont pas les rebondissements qui manquent. L’univers est d’ailleurs haut en couleurs et riche: il a même ses propres légendes. L’autrice profite de l’occasion pour glisser dans son récit de jolis messages sur la tolérance, l’entraide, l’amitié et l’importance des liens que l’on tisse.

Cordélia est une héroïne adorable. Une véritable tête brulée, elle ne recule devant rien quand il s’agit de se battre en ce elle croit. Toute la galerie de personnages qui l’entoure est d’ailleurs bien sympathique et toute mignonne. En somme, j’ai bien aimé cette lecture, elle ne manque pas de qualités, cela dit, il m’a manqué un petit quelque chose. Je vous avoue que je ne sais pas ce qui a fait que je n’arrivais pas à m’immerger dans cette lecture. Tout était pourtant là pour passer un bon moment mais j’ai trainé à finir le récit de Cordélia. Peut-être que ce n’était juste pas le bon moment pour le lire.

Le récit d’une aventure trépidante avec une héroïne très attachante, je n’ai néanmoins pas pu totalement m’immerger dans ma lecture, je ne doute pas qu’elle trouvera son public.

Djihane.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s