Hokuto no Ken, édition extrême, tomes 1 et 2

Je remercie les éditions Crunchyroll pour cette lecture.

Titre: Hokuto no Ken, édition extrême, tomes 1 et 2
Auteurs:  
Tetsuo Hara et Buronson 
Traducteur: Tristan Brunet
Éditeur: : Crunchyroll (Kazé)
Catégorie: 
Shonen
Pages: 304/350
Parution : 
12/10 et 02/11/2022

Résumé

199X… La Terre a été consumée par l’enfer des flammes atomiques pour se changer en un monde de violence et de mort. Le dernier espoir de l’Humanité réside dans les poings d’un seul homme, au torse orné de sept cicatrices.
L’affrontement entre Hokuto Shinken et Nanto Seiken s’apprête à entrer dans la légende…

Avis

Je suis dans le bon mood pour découvrir ou redécouvrir des classiques manga. Hokuto no Ken fait peau neuve dans cette magnifique nouvelle éditions appelée « extrême ». Le travail éditorial est excellent pour faire revivre cette série qui a été publiée entre 1983 et 1988. On la connait sous le nom de Ken le survivant. J’ai été séduite par l’univers graphique de ce titre qui, en effet, fait très années 1980. J’avais l’impression d’avoir une bande son synthwave qui tournait en boucle dans ma tête, tout au long de ma lecture. Je trouve que les dessins n’ont pas pris une ride. Les pages en couleurs sont très belles et j’ai aussi aimé la colorisation partielle de certains planches, cela ajoute un joli effet au tout, vintage à souhait. En bonus, un nouveau découpage des tomes et des illustrations inédites!

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé cette lecture. L’histoire est dynamique et on est catapulté, dès le début, dans un monde postapocalyptique où c’est la loi du plus fort qui prime. J’ai tout de suite pensé à l’ambiance sombre et sans merci de Mad Max. La violence et l’injustice sont omniprésents, d’autant plus qu’avec l’apparition de Kenshiro ça va barder! L’action est au rendez-vous et surtout les combats sur-vitaminées avec les techniques de Ken. Ce dernier a un charisme fou, on s’y attache rapidement et on adhère à son côté justicier. J’avoue que j’ai dévoré vite ces deux tomes qui sont tout de même bien épais.

Si vous aimez la baston, les ambiances à la Max Max et les héros badass, ce manga est pour vous. Le titre véhicule également des messages et réflexions sur la nature humaine, le partage et le don de soi dans un monde complètement anéanti par la bêtise humaine. Un classique qui n’a pas vieilli à découvrir ou à découvrir.

Djihane.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s