Gazelle Punch

Je tiens à remercier les éditions Slalom pour cette lecture.

Titre: Gazelle punch
Auteur:  Nancy Guibert
Éditeur: Slalom
Catégorie: young adult
Nombre de pages: 378
Parution : 
09/03/2023

Résumé

Quand les difficultés de la vie font éclore de belles histoires.
Gazelle Punch : coup utilisé en boxe pour mettre K.O.
À 15 ans, Dempsey et Livia sont abîmés par la vie. Violette, 50 ans, les accueille chez elle pour 15 jours. Elle vit seule au cœur de la forêt en Ardèche mais elle est entourée d’amis (et d’un chat très perspicace). Les rencontres et les activités sportives s’enchaînent au même rythme que les provocations mais, peu à peu, les crises de nerfs et d’angoisse s’estompent. Une nouvelle rencontre vient bouleverser le groupe et le cœur de Livia.
En s’ouvrant à la vie et aux autres, Dempsey, Livia et Salomon découvriront l’histoire de Violette mais aussi le plus incroyable des secrets… Ajoutant ainsi un peu de magie à cette expérience de toute une vie !

Avis

C’est le premier titre de Nancy Guilbert que je lis et je dois qu’il a été une belle découverte. J’ai beaucoup aimé ma lecture. Une histoire touchante qui m’a émue et fait réfléchir. Dempsey et Livia sont deux adolescents que la vie n’a pas épargnés et ils vont se retrouver à devoir passer 15 jours au cœur de l’Ardèche. Accueillis par Violette, 50 ans, elle-même abîmée par une tragédie qui a bouleversé sa vie. Puis s’ajoute, Salomon qui doute de la légitimité de son existence… Au fil des rencontres, des tensions, des activités et des moments partagées, tout ce beau monde va, sans se rendre compte, panser les blessures des uns et des autres. Et c’est cette osmose entre les personnages qui va faire la beauté de ce roman. Un belle leçon de vie qui aborde bon nombre de thématiques fortes: le deuil, la greffe d’un organe, la maltraitance, la perte d’un être cher, l’identité, etc. La boxe est également présente, surtout en tant que métaphore sur les coups que l’on reçoit et que l’on donne tous les jours.

Nancy Guibert a réussi à trouver le bon ton pour narrer son histoire et ainsi nous toucher en plein cœur. Elle a d’ailleurs une belle plume poétique, percutante et bien fluide à lire. Elle a également su offrir à ses lecteurs des protagonistes à la psychologie travaillée. Impossible de ne pas s’attacher à chacun d’eux. Dempsey, sous sa carapace de dur à cuire, se cache un petit garçon qui manque d’amour parental. Un sacré jeune homme, boxeur dans l’âme mais qui ne sait pas comment faire pour apaiser la colère qu’il a en lui. J’ai été très attristée par Livia qui ne se sens plus en sécurité, notamment avec les hommes, à cause de ce que son père lui fait subir. Faire confiance est très problématique pour elle. Salomon que l’on rencontre un peu plus tard dans le récit, va également nous ébranler avec sa culpabilité de vivre avec le cœur d’un autre. Je n’oublie pas non plus Violette, une force de la nature qui, au lieu de guérir ses propres blessures, se donne corps et âme pour sauver des adolescents en les accueillant en vacances chez elle.

« Rien n’est jamais figé. Ni les pots, ni les êtres, humains. Et on ne sait jamais à l’avance comment évolueront une boule d’argile ou une vie. Alors laisse une chance à la tienne. »

« Il est des âmes avec lesquelles on se connecte en une fraction de seconde sans aucune raison objective. C’est inexplicable. On a l’impression de les avoir toujours connues.

Gazelle punch, sa jolie couverture, sa belle plume, son histoire pleine d’émotions et ses personnages très attachants a été une belle découverte. J’ai beaucoup aimé ce récit qui nous réserve quelques surprises.

Djihane.

Publicité

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s