Pourquoi tu cours, Alex?

pk

Je tiens à remercier les Editions Baudelaire pour cette excellente lecture.

Titre: Pourquoi tu cours, Alex?
Auteure: Sandrine Morier
Éditeur: Editions Baudelaire
Parution : décembre 2014.
Catégorie: roman
Nombre de pages: 246

Résumé de l’éditeur

« Pourquoi tu cours, Alex ? ne donne pas la recette miracle pour réussir un temps sur un marathon. Quoique…

Ce roman met en scène des adeptes de la course à pied et interroge leurs raisons, bonnes et moins bonnes, de se lancer sur des distances à la limite de l’extrême.

L’une de ces adeptes, Alex, jeune femme au passé sombre et tumultueux, trouve-t-elle en chaussant ses baskets un exutoire à ses déboires familiaux et amoureux ? Ou court-elle simplement après le sens de la vie, de sa vie ? »

Avis

Pourquoi tu cours, Alex? est un roman émouvant qui vous prend aux tripes en dépeignant l’histoire d’Alex, une jeune femme abîmée physiquement et psychologiquement et qui tente de renaître de ses cendres.

J’ai beaucoup aimé lire ce texte imprégné d’une profonde sensibilité, un roman à fleur de peau. L’histoire est très bien agencée: chaque élément vous donne envie de connaître la suite, une trame narrative bien pensée et complexe. Un travail de chirurgien nous est offert par Sandrine Morier, d’autant plus qu’elle est psychologue et cela transparaît à travers le degré d’élaboration de ses personnages qui représentent des profils diversifiés et travaillés au détail près.

Au cœur de ce roman psychologique qui traite des marques qu’un lourd passé tourmenté peut laisser sur nos âmes, Alex, cette femme à laquelle on ne peut que s’attacher, personnage d’une profondeur indéniable, vous convie à suivre son parcours, son combat pour guérir. Elle choisit de courir, courir pour changer, pour se libérer de ses démons et reprendre foi en la vie. J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure la fait évoluer, ni trop vite, ni trop lentement pour nous assurer un certain réalisme.

On arrive même à aimer ou encore à détester des personnages, un point fort du roman: cette empathie que l’on arrive à ressentir envers ces êtres de papier. Comme Daniel, le boulimique de sexe et de nourriture, obsessionnel et détestable, essayant de tirer Alex vers le bas. Philippe, l’ami dévoué, héro de notre Alex.

En somme, je vous conseille chaleureusement la lecture de cet excellent roman avec une fin recherchée et à laquelle on ne s’y attend pas qui clôt l’histoire en vous laissant les larmes aux yeux. Pourquoi tu cours, Alex? Un roman qui gagne à être connu.

Citation

Alex se retrouve dans la rue, soulagée. Son lourd secret est partagé. Extirpé d’elle. Il ne viendra plus la hanter. Ni la culpabiliser. Elle a encore de l’ouvrage, pour se réconcilier avec elle-même. Pour se penser autrement que complètement barge. Mais ce secret qui la rongeait, qui prenait toute la place, qui orientait sa vision du monde n’est plus un secret. Quelqu’un sait. Et par ce quelqu’un, elle s’est sentie entendue. Comprise. En entier. Comme si l’autre pouvait entendre l’horreur, prendre acte et ne pas juger. Ne pas la rejeter.

Djihane S.

Publicités

8 réflexions sur “Pourquoi tu cours, Alex?

  1. Pingback: Sommaire des livres | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: TAG -13 livres à Conseiller | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s