Mademoiselle S : lettres d’amour 1928-1930

mademoiselleJe tiens à remercier Babelio et les éditions Gallimard.

Titre: Mademoiselle S : lettres d’amour 1928-1930
Auteur:
Anonyme
Éditeur:
Gallimard
Nombre de pages: 255 pages
Catégorie:
épistolaire
Parution: 2015

Résumé de l’éditeur

« «Il n’y a pas de phrases, si éloquentes soient-elles, qui puissent exprimer toute la passion, toute la fougue, toute la folie, que contiennent ces deux mots notre amour. Nous goûtons à de telles extases qu’on serait inhabile à les vouloir conter!»

Cette correspondance érotique des années 20, découverte par hasard par Jean-Yves Berthault, ancien ambassadeur, dévoile la folle passion d’une femme pour son jeune amant. Un trésor épistolaire écrit dans une langue recherchée, souvent crue et d’une grande modernité. L’audace des mots, la transgression, s’imposent en même temps que celles des gestes, et si Mademoiselle S. nous fait partager ses fantasmes les plus fous, elle nous révèle avant tout une magnifique et tragique histoire d’amour. »

Avis

Mademoiselle S est un ouvrage qui m’a intriguée, il regroupe des lettres érotiques d’une prénommée Simone écrites à son amant Charles durant la période s’étalant de 1928 à 1930. Lettres regroupées dans un volume que je trouve magnifique, une édition qui mérite le titre de beau livre.

Parlons du contenu, les lettres nous renseignent sur le fait que Simone avait une liaison avec un homme marié, Charles, elle était visiblement très amoureuse de lui. Elle était prête à satisfaire le moindre de ses désirs afin de le garder dans sa vie poussant ainsi le vice de plus en plus loin. L’aspect sexuel de leur relation est décrit d’une manière assez crue, pouvant peut être choquer les âmes les plus sensibles. Simone est esclave des fantasmes de son amant et s’aventure sur des terrains qui outrepassent  les convenances de l’époque.

Ce qui m’a le plus attirée dans ce recueil est le côté épistolaire, une correspondance retrouvée lors d’un déménagement par Jean-Yves Berthault. Penser qu’un contenu aussi explicite, pour son époque, puisse traverser le temps pour arriver jusqu’à nous attribue au tout un certain exotisme. Le côté, relation secrète et adultère a aussi un certain charme.

C’est dommage que le recueil ne regroupe que les lettres de Simone, le lecteur n’a donc que son point de vue. Cette femme a suscité en moi, plusieurs sentiments contradictoires: d’un côté j’avais de la peine pour elle et pour son obsession pour Charles, de sa profonde solitude, elle s’est enfermée dans un cercle infernal qui la rendait plus malheureuse jour après jour. D’un autre côté, j’avoue avoir eu envie de lui mettre « une bonne claque » pour la contraindre à se réveiller et d’arrêter de s’avilir de plus en plus chaque jour et de s’investir dans une relation vouée à l’échec.

Mademoiselle S est un ouvrage qui ne conviendrait pas aux âmes sensibles mais je l’ai personnellement trouvé intéressant, avec un petit côté vintage et une belle plume qui m’ont séduite.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s