Je peux très bien me passer de toi

je peux bien me passer de toi

Je tiens à remercier Marie Vareille pour cette excellente lecture.

Titre: Je peux très bien me passer de toi
Auteur:
Marie Vareille
Éditeur:
Charleston
Nombre de pages: 320 pages
Catégorie:
romance contemporaine – Chick-litt
Parution: 08/06/2015

Résumé de l’éditeur

« Chloe, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloe devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et realiser son reve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera a coucher le premier soir avec un parfait inconnu.

De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet etrange pari entrainera les deux amies bien plus loin que prevu… Réussiront-elles a tenir leur engagement ? »

Avis

J’ai été très enthousiaste à l’idée de lire Je peux très bien me passer de toi et je n’ai pas du tout été déçue, ce roman a tout pour plaire à son public. Je suis totalement séduite, c’est un coup de cœur.

Le premier élément qui m’a attirée est l’objet livre, sa couverture et son titre pleins de promesses. Ensuite, vient la quatrième de couverture qui nous convie à nous introduire dans le monde de Chloé et de Constance, deux femmes comme vous et moi, deux femmes en quête de bonheur et d’amour. Comment ne pas avoir envie de découvrir leur histoire ?

Dès les premières lignes je me suis laissée embarquer à travers une écriture fluide et très agréable, qui se laisse dévorer. L’histoire est pleine d’humour, de quiproquos et de rebondissements intéressants, ce qui m’a beaucoup plu, également, est le fait de suivre le récit selon deux points de vue. Ceux de Constance et de Chloé qui semblent si différentes l’une de l’autre et qui vont sceller un pacte pour changer leur vie, pour être heureuses.

Je peux très bien me passer de toi évoque avec beaucoup de tendresse cette solitude qui anime le cœur humain et son irrémédiable besoin d’aimer et d’être aimer. Marie Vareille a su en quelques pages nous offrir un savant mélange entre humour, amour et amitié, servi sur un lit de comédie romantique originale et totalement addictive.

Autre point fort du roman, ses personnages hauts en couleurs, Constance, fan incontestable de Jane Austen qu’elle accuse d’ailleurs d’avoir ruinée sa vie amoureuse, et oui, Mr Darcy est un mythe (ou disons plutôt qu’il existe en très peu d’exemplaires à travers le monde!). Elle est Romantique et espère ardemment pouvoir sortir un jour du no sex land. Chloé, femme fatale en apparence est en réalité terriblement malheureuse, amoureuse d’un ex qui est sur le point de se marier.

J’ai adoré aimer et détester les personnages de ce romans car ils sont si… humains. Mention spéciale pour la très émouvante mamie de Chloé qui aime lire 50 nuances de Grey.

Je pourrai encore dire beaucoup de choses sur ce roman qui m’a beaucoup touchée car il nous raconte aussi une belle histoire d’amitié. Il nous donne une belle leçon de vie et d’espoir, l’important étant de croire en soi, on a tous besoin de quelqu’un aux yeux duquel on se sent exceptionnel.

Je peux très bien me passer de toi est LE roman qu’il faut lire cet été, il convient d’ailleurs à n’importe quelle période de l’année. J’ai adoré le lire et retrouver toutes ces références à des textes qui ont marqué la littérature, comme Orgueil et préjugés, Les Hauts de Hurlevent et bien d’autres encore.

Drôle, pétillant, touchant et avec des personnages très attachants que vous n’oublierez pas d’aussitôt. Je vous recommande donc chaleureusement la lecture de cet excellent livre, tout en tendresse, un coup de cœur absolu, sera-t-il le votre ?

Citations

Ce roman est une usine à citations, j’adore!

« Souviens-toi d’Oscar Wilde: ne tombe jamais amoureuse de quelqu’un qui te traite comme si tu étais ordinaire. »

« Quoi que tu aies fait, si ça ne marche plus entre vous, ça ne marche plus et c’est tout. On ne peut pas tout réparer. Souvent ça ne suffit pas de s’aimer ou d’être désolé.« 

« Tu vois, moi, je veux ça. Je veux que la vraie vie soit comme dans les romans. Je ne veux pas d’un couple au rabais, où on est d’accord pour se tromper de temps en temps, parce qu’on ne s’aime pas assez, je ne veux pas être un choix par défaut, ni un choix raisonnable, je veux être tout, pour toujours, je veux ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants jusqu’à la fin des temps. Et tant pis pour les cyniques, les désabusés et les rabat-joie.« 

Djihane S.

Couverture du poche

je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi

Publicités

17 réflexions sur “Je peux très bien me passer de toi

  1. Pingback: La rentrée du livre romantique #1 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: La rentrée du livre romantique | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Elia, la passeuse d’âmes, tome 1 | Les instants volés à la vie

  4. Pingback: 5 lectures, idéales pour l’été | Les instants volés à la vie

  5. Pingback: Boîte aux lettres #76 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s