Le journal de Léa Jaune

11403035_1048221025188943_7092370859243362641_nJe remercie Nana Editions pour ce SP numérique.

Titre: Le journal de Léa Jaune
Auteure:
Frédérique Hespel
Éditeur:
Nana
Nombre de pages: 220
Catégorie:
Romance contemporaine
Collection: Diamant
Parution: septembre 2015

Résumé de l’éditeur

À tout juste quarante ans, Léa retrouve le plaisir de tenir un journal intime. Elle y raconte sa vie entourée de son Super-héros de mari, de ses trois enfants — une ado amoureuse qui se déguise en soubrette, un préado-intello qui fugue, et le petit dernier qui veut faire de la danse classique — de ses meilleures amies, une Connasse de cougar, et une mère parfaite qui va présenter quelques failles.
Un beau jour, un acteur très connu, et surtout très sexy, fait une entrée remarquée dans son existence.
Et le tourbillon commence : des soirées sous la table, une carrière de pole dance avortée, une horde de jouvencelles, le retour d’un premier amour, des larmes, des pics d’hormones, de narcolepsie, une déclaration d’amour. Des unes de Wouala, des paparazzi, la petite prune de Tonton Marcel. Des chutes, des stars : Beyoncé, Billy Elliot, Pierre Richard, Dora, Alessandra Sublet, Madame Yolande, Amel Bent, et les Snorky…

Avis

J’ai rencontré, pour la première fois, Léa Jaune lorsqu’elle n’était qu’un manuscrit. Elle m’avait beaucoup plu du premier regard, entre nous, il y avait une certaine alchimie. Une intimité même car je faisais partie des premières à lire son cher journal et je voulais voir celui-ci publié. Léa du manuscrit est devenu un livre avec une magnifique couverture, ah! quelle belle expérience de voir son enfant… oups… l’histoire qu’on a vu naître, publiée.

La relecture du produit fini est une autre expérience, encore plus agréable. Léa Jaune a 40 ans, une Bridget Jones mariée avec 3 enfants. A travers son journal intime, dont elle a repris l’écriture, elle vous convie dans son monde, son quotidien plein de situations cocasses. Avec beaucoup d’humour, un brin d’amour et une pincée de soucis, bienvenue dans la vie de Léa Jaune.

On pourrait se dire mais qu’est ce que cette Léa de 40 ans pourrait bien nous raconter de passionnant ? Mais elle nous charme déjà avec un humour en toute circonstance. Avec ses copines Suzie la « connasse » couguar à temps plein et Nathalie, la super maman célibataire ultra protectrice. Son mari qu’elle appelle son super-héros et ses 3 enfants, on ne peut que s’attacher à ce bout de femme. Elle vivra des aventures dignes d’un film d’action et des rebondissements à l’américaine.

On peut facilement s’immerger dans l’univers du roman et la trame narrative est facile à suivre. Situations cocasses et humour font bon ménage. Le point fort du récit est le personnage principal qui est très attachant. Les personnages sont accessibles et on peut s’y identifier. Le ton est léger, ce qui nous fait passer un excellent moment. J’ai beaucoup aimé cette lecture.

Le journal de Léa Jaune gagne à être connu pour son humour et parce qu’on passe un agréable moment en compagnie de ses personnages, plus particulièrement Léa. Deux points forts sont donc à souligner : L’humour et le personnage principal qui est très attachant, une Bridget Jones mariée avec des enfants.

Djihane S.

Pour se procurer Le journal de Léa Jaune c’est ici

Une réflexion sur “Le journal de Léa Jaune

  1. Pingback: Boîte aux lettres #19 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s