Ciel, 3.0 : L’été de la révolte

ciel 3

Je remercie Gulf Stream Éditeur pour cette lecture.

Titre: Ciel 3.0: l’été de la révolte
Auteur:
Johan Heliot
Éditeur: Gulf Stream
Nombre de pages: 256
Catégorie:
Science-fiction
Parution: 12/11/2015

Résumé

Depuis le CIEL, l’intelligence artificielle avait pris le pouvoir sur Terre. Elle avait trié les humains, rationnalisé leur activité, rationné leurs besoins. Sans parvenir à éteindre les ferments de révolte, attisés par l’été caniculaire. Pour étouffer la Résistance qui partout s’organisait, l’IA s’apprêtait à dévoiler une dernière surprise : l’avenir de l’espèce humaine. Au nom de quoi les résistants priveraient-ils leurs proches des bienfaits qu’elle leur promettrait ?

Avis

Chronique du tome 1
Chronique du tome 2

Quand certaines séries littéraires s’essoufflent tome après tome, Ciel suit un parcours atypique car volet après volet, la saga gagne en intérêt et ce quatrième tome est excellent.

Ciel 1.0 posait les bases de l’histoire, nous présentait les cinq personnages principaux, leur découverte et stupéfaction devant le big bug mondial. Ciel 2.0 apporte plus d’action et de complexité au tout et des débuts de réponses. Ciel 3.0 accélère le rythme pour nous en dévoiler un peu plus sur inintelligence artificielle et ce qu’elle réserve à l’humanité. Tomi, Peter, Thomas, Jenny et Sarah sont confrontés à des situations extrêmes, l’étau se resserre plus que jamais sur eux. Peter et Sarah sont toujours mes deux personnages préférés même si Jenny, Tomi et Thomas apportent, eux aussi, leur pierre à l’édifice.

Le choix de suivre à tour de rôle Tomi, Peter, Thomas, Jenny et Sarah (pas forcement dans cet ordre) est un véritable point fort de la série. Grâce à ce choix de narration, la tension et le suspense s’intensifient surtout quand les chapitres se terminent par un cliffhanger et qu’il faille attendre deux ou trois chapitres pour découvrir si le personnage s’en sort.

Ciel est un redoutable adversaire pour les humains, sa logique implacable ne la rend pas facile à raisonner, le seul moyen est de la combattre. Toutefois ce combat s’annonce ardu, c’est David contre Goliath surtout quand l’intelligence artificielle combat les Hommes avec leurs faiblesses. Ce n’est pas facile pour l’homme de devenir la proie après des siècle à jouer le maître du monde. Je ne vous en dirait pas plus sur l’histoire, je souligne juste le fait que Johan Heliot construit son histoire, tome après tome, avec beaucoup d’intelligence et de précision.

Ce que j’apprécie également est que cette série science-fictionnelle apporte une réflexion sur nos sociétés, l’histoire de notre humanité, dans tous les sens du terme. Une histoire certes divertissante mais qui ne manque pas pour autant de profondeur.

Ciel 3.0 est un tome que j’ai adoré, l’intérêt de cette série s’accroît au fil des pages. Le dernier volet de la tétralogie s’annonce intense quand l’Homme se bat pour la suivie de son espèce, menacée d’extinction, il devient la proie d’un monstre d’intelligence sans âme.

Djihane S.

Chronique Gulf Stream

7 réflexions sur “Ciel, 3.0 : L’été de la révolte

  1. Pingback: Ciel, 4.0: L’automne du renouveau | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Challenge jeunesse / Young Adult | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 5 – Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 6 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 7 – Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 8 – Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 9 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s