Boîte aux lettres #31

♠ Réceptions de la semaine ♣

Editions Denoël

Après Sara d’Amanda Coe

Après sara

Résumé

Années 1980. Patrick, jeune dramaturge charismatique et ambitieux, enfant terrible du théâtre, tombe follement amoureux de Sara. Mais Sara est déjà mariée. Elle abandonne mari et enfants pour vivre pleinement son destin de muse. Image parfaite du couple rêvé, alliant beauté et talent, Sara et Patrick deviennent les chouchous du public.
Trente-cinq ans plus tard, Patrick vit seul après la mort brutale de Sara. Il ne lui reste que son whisky, son carnet de notes et une rage toujours intacte contre le monde entier. Louise et Nigel, les enfants de Sara, désormais adultes, cherchent à comprendre qui était leur mère et pourquoi elle a choisi de les abandonner. Sara, malgré son absence, va réunir ces trois personnes. Chacun à leur manière, ils devront apprendre à faire leur deuil et à se reconstruire malgré les blessures qui ne guériront jamais, les questions restées sans réponse et la perte d’un être que personne ne pourra jamais remplacer.
Après Sara est un roman dérangeant, à l’humour féroce, terriblement juste sur le chagrin, l’égoïsme et la persistance des blessures anciennes.


Un si joli mois d’août de Pierre-Etienne Musson

Un si joli mois d'août

Résumé

Août 1914, la déclaration de guerre vient bouleverser le quotidien tranquille des villageois de Nouan-le-Fuzelier en Sologne. Antoine Richerand, l’instituteur, part pour le front, laissant derrière lui Inès, sa ravissante épouse.
Au printemps 1915, grièvement blessé par un éclat d’obus, Antoine est hospitalisé à Paris. Inès lui rend visite régulièrement, s’efforçant de tenir son rôle d’épouse aimante, mais elle découvre un homme transformé, traumatisé par son expérience de la guerre, entre prostration et accès de violence. Exténuée par ses voyages incessants, consciente que l’avenir espéré avec Antoine est désormais impossible, Inès se met à rêver d’une autre vie… Un jour sur les quais de Seine, elle fait la connaissance d’Isidore Lambiot, un vieux garçon un peu excentrique. Ému par la détresse de la jeune femme, il lui propose son aide. Dès lors, Inès va devoir choisir…

Erickbonnier Editions 

Le temps d’une saison de Siwar Al-Assad

le temps d'une saison

Résumé

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, Paris est en fête. Tout est exubérance, joie et nouveauté dans le Montparnasse des années folles. Mais Angèle de Lestrange, fille d’un éminent collectionneur d’art, sort d’une expérience sentimentale douloureuse. Afin de changer d’air, elle embarque pour New York, où elle logera chez une amie de son père dans l’Upper East Side, sans se douter que l’été 1920 marquera pour elle le début d’une transformation intérieure sans précédent. Elle découvre les Roaring Twenties à l’heure américaine de la prohibition dans la ville qui ne dort jamais et dans les Hamptons de la haute société. Lors d’une étrange soirée de tous les excès, la jeune femme est témoin d’un casse dans le musée du Metropolitan Museum of Art et se trouve embarquée dans un trafic d’art international qui la dépasse. La cause du délit est-elle politique, commerciale ou purement criminelle ? Le juriste Charles Rutkins, dont Angèle tombe éperdument amoureuse, mènera l’enquête pour tenter de saisir les tenants et les aboutissants de ce vol des collections d’oeuvres d’Europe centrale. Ces deux jeunes gens traverseront frontières et multiples aventures au péril de leur propre vie afin de démêler les noeuds de cette affaire.

 

Masse critique Babelio / Editions Prisma

Le vrai statut de ma vie de Liz Fenton et Lisa Steinke

Le nouveau statut de ma vie

Résumé

Un feel good book pétillant à découvrir de toute urgence !

Kate, 35 ans, est accro aux réseaux sociaux. Aussi, quand son fiancé la quitte la veille de leur mariage, elle hésite puis finit par partager sa peine sur Facebook. Au fil de ses publications, un étrange phénomène se produit alors : sa vie réelle devient le parfait reflet de ses statuts Facebook ! C’est l’occasion rêvée pour remonter le temps et tenter de réécrire son histoire d’amour avec Max, mais rien ne se déroule comme prévu…

Nouveau partenariat: Les éditions Belfond

Je suis heureuse de compter les éditions Belfond parmi nos partenaires. Je suis impatiente de lire leurs titres.

Les Hors-Venus de Claire Julliard

Les hors-venus

Résumé

Désert de Chihuahua, 2012. Au sein d’une communauté dont les principes ne sont que souffrance et soumission, un homme est adulé : Jordan. Castrateur et dangereux, ce gourou exerce pourtant une influence sans limites sur ses fidèles. Dans son royaume, il n’y a plus de libre arbitre, que des châtiments.
Mais à chaque dictature sa révolte. Mélanie, Mike et Harlan, lucides, s’échappent de cette prison, en quête de beauté. Commence alors le voyage aussi sublime qu’initiatique de ces trois rescapés, qui, à mesure qu’ils s’éloignent de leur secte, se découvrent ainsi que le monde qui les entoure. Soucieux de se protéger de la violence de Jordan, ils se lancent dans un périple qui les conduira sur une île sauvage et mystérieuse, apparemment déserte… Les deux hommes, maîtres à bord, ont le sentiment de retrouver leur liberté. Mais pour Mélanie, adolescente espiègle, désireuse de ressentir et d’aimer, comment ce bout de terre perdu au milieu des océans pourrait-il être l’Éden tant attendu ?
A travers le combat de trois êtres qui se questionnent à travers leur regard neuf qui interroge notre monde, Claire Julliard nous offre le récit d’un retour à la vie, porté par une écriture d’une grande poésie.


Dans la collection remake

Des petites filles modèles… de Romain Slocombe

Des petites filles modèles...

Résumé

Sous la plume de Romain Slocombe, les petites filles modèles lâchent la bride à toutes les ambiguïtés distillées dans le roman de la Comtesse de Ségur. Un conte pervers aussi noir que raffiné.
En 1858, la Comtesse de Ségur présente Les Petites Filles modèles comme la suite desMalheurs de Sophie, et ces deux livres figurent depuis lors au coeur du répertoire classique de la littérature française pour la jeunesse. Portraits d’enfants bien nés saisis au moment où ils s’interrogent sur le bien et le mal, tableaux d’un milieu social où ne cesse de se poser la question des normes et des limites, les petites filles doivent y être « modèles » en vertu d’un idéal de comportement. Mais l’atteindre n’est pas si simple ! Et l’on a amplement pointé, au-delà des récits en apparence innocents et inoffensifs de la Comtesse de Ségur, les bourgeons de l’ambigüité.
Dans son remake, Romain Slocombe les fait éclore : ses petites filles modèles deviennent les héroïnes d’un conte inquiétant et pervers, érotique et vampirique. Comme si la comtesse de Ségur avait retiré la sourdine pour écrire un roman destiné à des enfants plus âgés, laissant libre cours à la progression de la cruauté. Comme si elle avait quelquefois rêvé d’être Sade, non plus Comtesse mais Marquise…


Les amis du paradis de Caroline Vermalle

Les amis du paradis

Résumé

Antoine est un jeune homme timide qui rêve d’être un héros. Rose est une violoncelliste de talent, mais qui a perdu sa flamme intérieure. Et le Paradis est un somptueux cinéma, où le vieux Camille invite à rêver en projetant des films tous les dimanches soirs. Lors d’une nuit glaciale, une tempête de neige enveloppe le petit village, et Camille meurt. C’est à Antoine qu’il revient de continuer à faire vivre le Paradis, seule animation du village.
Mais des choses étranges se passent. Dans le coeur solitaire d’Antoine, Camille n’a pas disparu, il est même là qui lui parle et le conseille chaque fois qu’Antoine se retrouve seul dans le cinéma, presque abandonné.
Et puis surtout la mairie décide de vendre le Paradis, et le promoteur qui compte l’acheter va le détruire pour profiter du terrain. Soudainement Antoine n’est plus seul et c’est tout le village qui va se battre pour sauver le cinéma de Camille, la mémoire du village. Même Rose, la discrète musicienne, revenue dans la maison de son enfance depuis quelques semaines…
Se souviendra-t-elle d’Antoine avec qui elle avait joué, enfant, aux châteaux de sable, plusieurs juillets de suite ? Est-ce seulement dans les films projetés au Paradis que des femmes comme Rose tombent amoureuses d’hommes comme Antoine ?

Belle semaine de lecture à tous 

3 réflexions sur “Boîte aux lettres #31

  1. Pingback: Bilan lectures février 2016 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s